Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Frelighsburg -

Marchés d’hiver et nouveau circuit plein air au programme de la municipalité

Pierre Brisson

Crédit : Atelier ARE

Le début de la saison d’hiver et la période des fêtes voient de nouveau une gamme d’activités, intérieures et extérieures, proposées aux résidents de Frelighsburg et à ses visiteurs.

Des marchés et une expo

Cette année, ce n’est pas un, ni deux mais bien trois marchés de Noël qui se tiendront à Frelighsburg ! À tout seigneur, tout honneur, mentionnons d’abord le classique Marché de Noël qui se tiendra la fin de semaine du 18 et 19 décembre, de 10 à 17 heures, à l’église anglicane, cet antre chaleureux, chargé d’histoire et de beauté. De son côté, le bureau d’accueil touristique se transformera en boutique de Noël les trois premiers week-ends de décembre (les vendredis, samedis et dimanches, de 10 à 17 heures) pour y offrir de nombreux produits locaux, qu’il s’agisse de terroir, d’art ou d’artisanat.

Enfin, à l’occasion de la seconde fin de semaine, soit les 11 et 12 décembre, le Camp Garagona sera à l’étage du bureau d’accueil, dans l’espace du centre d’art, pour y tenir son propre marché de Noël. Durant toute cette période, l’endroit accueillera en outre l’exposition des dessins créés par les élèves de l’école Saint-François d’Assise dans le cadre du concours de cartes de vœux. Comme l’an dernier, les quatre gagnants ont la chance de voir leur œuvre imprimée et vendue à la boutique (5 $ chacune ou les quatre pour 15 $).

Un nouveau sentier de randonnée

Les sentiers de randonnée étant à la mode, plusieurs circuits « compostelliens » ont ainsi été inaugurés ces dernières années au Québec et Frelighsburg n’est pas en reste. En 2016, un comité sentier se formait au sein de l’organisme Vitalité Frelighsburg, suivant le désir exprimé lors de la consultation citoyenne à la base de l’actuel plan stratégique de la municipalité. Le conseiller Bob Lussier et les citoyens Joanne Ouellet, Alexis Richer, John Roy, Donald Thibault et Michel Valade en constituent le noyau d’animateurs. De 2016 à 2018, le comité a mené à terme le projet d’un premier sentier de 15 kilomètres, le FR1. Puis, de 2018 à cet automne, il s’est à nouveau investi dans la réalisation d’un parcours de 12 kilomètres, le FR2, inauguré le 23 novembre dernier. La carte ci-dessous montre le circuit des deux sentiers qui, si on les enchaîne, forment une boucle de plus de 20 kilomètres de randonnée.

Carte des sentiers FR1 et FR2, municipalité de Frelighsburg. Crédit : Monique Dupras

Pour télécharger la carte  : https://journalstarmand.com/sentiers-pedestres-fr1-et-fr2/

La démarche du comité visant à offrir au public de tels circuits pour la marche, le ski de fond et, en respectant le tracé ski, la raquette, comporte plusieurs étapes. Il faut d’abord déterminer une zone d’intérêt, ce qui ne manque certes pas sur le territoire de la municipalité ! Ensuite, on identifie les propriétaires, que l’on rencontrera à tour de rôle afin de signer une entente de cession de passage ; cette étape est parfois aisée, parfois laborieuse mais, en règle générale, les trois quarts des propriétaires approchés agréent à l’entente. Puis, on doit arpenter le terrain pour en identifier les zones dangereuses ou sensibles : c’est l’étape du traçage du sentier comme tel. À noter qu’on ne coupe aucun arbre. Vient finalement la phase de balisage, c’est-à-dire le marquage du sentier et l’installation de pancartes, étape préalable à l’opération de nettoyage pour laquelle une vingtaine de bénévoles sont mis à contribution. Au besoin, on aménage des ponceaux de bois. S’ajouteront périodiquement des opérations d’entretien ou d’ajustement des parcours.

Fier de ces réalisations, l’organisme Vitalité Frelighsburg tient à remercier les propriétaires engagés qui permettent le déploiement de cette précieuse ressource dans la communauté. À noter que le FR1 et le FR2 (comme d’autres sentiers dans Brome-Missisquoi) sont à éviter durant la période de la chasse, qui s’étend, à toutes fins utiles, d’octobre à la fin novembre. Des avertissements en ce sens sont clairement affichés à l’entrée des circuits.

Un départ à souligner

Anne Pouleur. Crédit : Pierre Brisson

Au début de l’année 2022, Anne Pouleur quittera ses fonctions à l’hôtel de ville à l’issue de 32 années au service de la municipalité, principalement à titre de directrice générale. Venue s’établir à Frelighsburg en 1978, elle entre dans l’administration municipale au début de l’année 1990 en tant que secrétaire-trésorière, la fonction de directrice générale n’existant pas alors. Elle sera créée quelques années plus tard et deviendra le poste qu’Anne Pouleur occupera assidûment sous le mandat des sept maires qui se sont succédés au conseil depuis. « On est venu me chercher, je n’étais pas plus attirée qu’il faut par cet emploi », dira-t-elle. Eh bien, il semble qu’elle a su livrer la marchandise puisqu’elle a traversé les périodes de changement et de crise qu’ont connues Frelighsburg, de même que les autres municipalités québécoises, au cours des trente dernières années.

« La décennie 1990 est celle où j’ai le plus aimé mon travail parce que ça bougeait sur le plan politique et communautaire ». C’est en effet au cours de ces années que la controverse autour de l’avenir du mont Pinacle était à son… pinacle ! Plus tard, il y aura l’épisode de l’eau potable et de l’usine d’épuration, et puis les gros dossiers de gestion que furent les fusions municipales et la loi sur l’aménagement du territoire, pour ne nommer que ceux-là.

Fiabilité et droiture sont les qualités pour lesquelles les élus sont allés chercher Anne Pouleur au départ, et ce sont ces qualités encore aujourd’hui qu’on lui reconnaît et qu’on apprécie chez elle. En revanche, elle est bien consciente d’avoir pu en contrarier ou blesser certains par sa rigueur sur le plan de l’éthique et sa franchise. Demeurée en poste en 2021 comme greffière et secrétaire-trésorière afin d’accompagner dans ses fonctions le nouveau DG Sergey Golikov, c’est maintenant l’heure d’une retraite bien méritée. Retraite ? Pas nécessairement puisqu’elle nous confie qu’elle aimerait bien continuer à servir la municipalité et lui faire profiter de son expérience. Alors, qui sait ?

 

 

C'est grâce à vos dons que nous pouvons continuer à produire de l'information locale, merci de nous aider!

Faire un don en ligne

  • Autre

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: