Annonce
Annonce
- Des nouvelles de la Baie Missisquoi -

Le niveau d’eau du lac Champlain, plus bas que jamais

La rédaction, en collaboration avec l’organisme de bassin versant local

À Bedford, la Rivière aux Brochets dévoile son lit rocheux en raison de son faible débit.

Le niveau d’eau du lac Champlain a atteint un seuil historiquement bas au cours des dernières semaines de septembre. En cinquante ans, période au cours de laquelle on l’a enregistré à Philipsburg, il n’a jamais été aussi bas à cette période de l’année. Cette situation s’explique principalement par le temps sec et chaud qu’on a connu durant l’été et au début de l’automne.

D’ailleurs, les principaux tributaires de la baie Missisquoi, notamment les rivières Missisquoi, aux Brochets et de la Roche, ont connu une remarquable baisse de débit au cours de  la dernière décennie. La situation ne semble toutefois pas menacer, pour le moment, l’approvisionnement des municipalités qui y puisent leur eau.

Cependant, une baisse aussi importante du niveau d’eau peut avoir des conséquences sur les habitats des poissons. Aussi, le risque d’érosion est accru dans les sols argileux après un long étiage, puisque la berge desséchée se fait plus friable.

Cette situation exceptionnelle témoigne des changements climatiques qui s’installent progressivement sur le sud du Québec. Selon les projections d’Ouranos (consortium de recherche sur la climatologie régionale et l’adaptation aux changements climatiques) et du Ministère de la Sécurité publique du Québec, il fallait s’attendre à une hausse des températures et des étiages automnaux plus longs et plus importants, ce qui correspond à la situation qu’on observe actuellement.

Qualité de l’eau : mise à jour

Frédéric Chouinard de l’OBVBM échantillonne l’eau de la rivière aux Brochets durant l’hiver 2020

Depuis des années, l’Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi (OBVBM) assure l’échantillonnage mensuel de 11 stations de suivi de la qualité de l’eau réparties dans le bassin versant de la baie Missisquoi pour le Ministère de l’Environnement (MELCC). Rappelons que la baie Missisquoi est alimentée par les rivières aux Brochets, de la Roche et Missisquoi, lesquelles chevauchent toutes trois la frontière entre le Québec et le Vermont, de même que par une multitude de petits ruisseaux qui drainent le bassin versant.

Les échantillons recueillis permettent de calculer l’indice de qualité bactériologique et physicochimique (IQBP6), qui prend en compte la teneur des 6 paramètres suivants dans l’eau : phosphore total, coliformes fécaux, matières en suspension, azote ammoniacal, nitrites et nitrates, et chlorophylle α totale. L’indice est présenté selon une échelle variant de 0 (très mauvaise qualité) à 100 (bonne qualité). Les résultats de 2019 pour les 11 stations précitées sont représentés sur la carte du bassin versant de la baie Missisquoi.

En regardant cette carte, on constate que plus on approche des secteurs à très forte activité agricole, plus la qualité de l’eau est compromise. À l’est, vers Sutton, la qualité est bonne ou satisfaisante alors que, à l’ouest, à l’approche de Bedford, Saint-Ignace, Notre-Dame-de-Stanbridge, Pike River et Saint-Armand, elle est de mauvaise à très mauvaise.

La qualité de l’eau du bassin versant est le reflet des pratiques de ceux qui habitent le territoire, y exploitent la terre, y construisent des bâtiments et y tiennent des activités industrielles, de même que de celles des touristes qui le visitent.

La pollution de nos cours d’eau n’est pas une fatalité, bien au contraire. C’est en travaillant ensemble autour d’objectifs communs que nous pourrons améliorer la situation. Diverses bonnes pratiques permettent de protéger les cours d’eau. Le personnel de l’OBVBM peut d’ailleurs vous offrir du soutien technique à cet égard, voire même du financement. Si vous souhaitez réduire votre empreinte sur les cours d’eau et les lacs, n’hésitez pas à communiquer avec les membres de l’équipe, dont voici les coordonnées :

 

 

 

www.obvbm.org

110, rue Rivière, bureau 200, Bedford
(450) 248-0100

info@obvbm.org

 

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: