Annonce
Annonce

La Saint-Valentin, fête des amoureux

Photo : www.deviantart.com

Comme toutes les légendes, l’histoire de la Saint-Valentin et de son saint patron est entourée de mystère. Pas moins de sept saints se prénomment Valentin et ils sont tous fêtés le 14 février.

On prétend que le plus plausible est un prêtre de Rome (IIIe siècle). L’empereur Claudius II, qui trouvait que les célibataires faisaient de meilleurs soldats que ceux qui étaient mariés, décida d’interdire le mariage aux jeunes hommes.

Trouvant ce décret injuste, Valentin défia Claudius et continua de célébrer en secret le mariage des jeunes amoureux. Il est découvert et mis à mort.

La légende veut que Valentin ait réellement envoyé le premier billet doux. En prison, il était tombé amoureux d’une jeune fille (la fille du geôlier peut-être qui lui rendit visite durant sa détention ?). Avant d’être exécuté, il lui écrivit un message signé « de ton Valentin », expression encore en usage aujourd’hui.

La première mention du jour de la Saint-Valentin avec une connotation amoureuse remonte au XIVe siècle en Angleterre, où l’on croyait que le 14 février était le jour où les oiseaux s’accouplaient (cf. La Dame à la Licorne). Ce jour-là, les amoureux s’échangeaient des billets qu’ils appelaient « valentines ».

En Grande-Bretagne, la Saint-Valentin a commencé à devenir populaire au XVIIe siècle et, vers le milieu du XVIIIe siècle, les cartes imprimées ont fait leur apparition. Faciles d’emploi, elles permettaient d’exprimer par écrit des sentiments et des émois à une époque où l’expression directe était découragée. Dans les années 1840, aux États-Unis, Esther A. Howland éditait les premières cartes en production de masse. Depuis, il s’en vend 141 millions chaque année. Il faudrait maintenant étudier l’envoi de « valentins » par Internet et autres moyens électroniques… le chiffre doit être faramineux !

Amour, quand tu nous tiens !

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: