Annonce
Annonce
- Gens d'ici -

Jean Cameron : une voisine extraordinaire

Sandy Montgomery, adaptation française : Jean-Pierre Fourez

À Philipsburg vit une dame extraordinaire, loin de toute célébrité, qui est un exemple d’intelligence, de courage et de détermination. Jean Cameron s’est penchée toute sa vie sur la souffrance d’autrui pour sublimer sa propre souffrance causée par un cancer contre lequel elle s’est battue (et se bat encore).

Elle a tiré de cette lutte un livre : Time to Live, Time to Die (1987) qui a été traduit en neuf langues. Elle a même été l’objet d’un documentaire de l’ONF (Reflections on Suffering (1982)).

Passionnée de travail social, elle est une pionnière des soins palliatifs. Ayant été tellement proche de la mort, elle sait témoigner de la vie et de la condition humaine. Mère Teresa a écrit que la souffrance de Jean était de toute évidence un cadeau de Dieu.

Née à Londres, Jean avait des amis canadiens qui l’ont soutenue lorsque son fiancé est mort dans un accident de la route, il y a 52 ans. Elle est venue à Montréal et y a fait sa vie. Par l’intermédiaire de Louise McFarlane, sa meilleure amie, elle fit la connaissance de Mme Gaudion et, au décès de celle-ci, elle acquit la maison où elle vit encore.

Jean est une source intarissable de vie et d’espoir. Son exemple nous invite à regarder plus loin que nos petites misères. Merci Jean. Nous sommes heureux de vous avoir parmi nous… pour longtemps encore … avec votre joie contagieuse !

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: