Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Frelighsburg -

École-o-village, la philanthropie en action

La rédaction

Enregistrée en 2004 comme organisme de bienfaisance, École-o-village a pour mission de promouvoir des activités artistiques et pédagogiques portant sur l’environnement et l’écocitoyenneté, et destinées aux jeunes de l’école Saint-François-d’Assise de Frelishburg. Bien implanté dans la communauté, cet organisme à but non lucratif (OBNL) remplit sa mission grâce à la générosité de nombreux bénévoles : parents, enfants de tous âges, anciens élèves et amis n’hésitent pas à mettre l’épaule à la roue quand des appels à l’aide sont lancés. Les institutions et commerces contribuent également par divers dons. Depuis bientôt quinze ans, l’OBNL peut également compter sur les enseignants de l’école du village qui croient en l’importance de former des citoyens responsables et sensibles à la nature qui les entoure.

C’est ainsi que le Camp Rolland Germain Inc., du nom d’un célèbre botaniste d’ici qui a travaillé avec le frère Marie-Victorin, a contribué pour plus de 30 000$ à la tenue d’activités éducatives depuis les débuts de l’École-o-village. C’est aussi le cas des Jardins de la Grelinette, de Saint-Armand, entreprise ayant contribué à hauteur de 4000 $ de 2015 à 2017, de la ferme florale Floramama, de Frelighsburg, qui a fait un don de 1800 $ en juin 2018, et de la Brasserie Dunham qui, en octobre dernier, offrait une somme de 7500 $.

La généreuse contribution de la Brasserie permettra à trois enseignantes de l’école de participer au colloque Apprendre à ciel ouvert, qui se tiendra en février prochain dans la région de Lanaudière, ce qui permettra de poursuivre et de pousser plus loin le modèle des classes en plein air initié en 2018 à l’école du village.

Apprendre l’écocitoyenneté

Afin de sensibiliser les élèves à la connaissance et à la protection de l’environnement, École-o-village a notamment créé un arboretum sur des terrains attenants à l’école. Avec son pavillon, ses bassins et ses jardins où poussent en abondance fruits, légumes et fines herbes, l’arboretum fait la fierté de la communauté, d’autant plus que ses arbres ont pris beaucoup d’ampleur depuis leur plantation il y a bientôt quinze ans. Chaque année, de nouveaux éléments s’y ajoutent, notamment des sentiers et panneaux informatifs, de même que des nichoirs à oiseaux et à chauve-souris. C’est un lieu d’apprentissage unique où quelques générations d’élèves ont déjà fait leurs premières armes en matière d’écocitoyenneté.

En 2015, grâce à la collaboration des artistes Maryse Messier et Myriam Bernier de La Factrie de Dunham, les enfants ont créé de magnifiques sculptures d’oiseaux géants à partir de matériaux recyclés et d’éléments en céramique ; elles ont été installées dans le village, pour le plus grand bonheur des citoyens.

Isabelle Grégoire, conseillère et formatrice en éducation aux sciences de l’environnement et à l’écocitoyenneté, collabore depuis 2006 avec les enseignants de l’école dans le but de développer le savoir et l’intérêt des enfants pour la nature qui les entoure. En 2017, elle a donné une série d’ateliers portant sur les polinisateurs et adaptés à tous les niveaux scolaires du primaire (Flore-o-village) : les enfants ont contribué à la sauvegarde de ces précieux alliés, en semant et plantant dans l’arboretum des plantes, arbres, arbustes et fleurs nectarifères qui attirent les papillons, notamment l’asclépiade, dont se nourrit le monarque. En 2018, le thème de l’eau a été retenu (École-o-courant). Les enfants ont appris à évaluer la qualité de l’eau selon une méthode à laquelle ont recours les professionnels ! En prélevant des échantillons d’eau à différents endroits pour en noter la couleur, la clarté et la présence de macro-invertébrés benthiques, ils ont caractérisé celle de la rivière-aux-Brochets. Ces projets sont notamment rendus possibles grâce aux subventions du Pacte Brome-Missisquoi et à la contribution de la municipalité de Frelighsburg, qui offre également sont soutien pour l’entretien de l’arboretum École-o-village.

Chaque année, des parents des élèves, membres d’École-o-village, animent des ateliers au cours desquels les enfants fabriquent des cadeaux pour eux. Chaque niveau scolaire a sa spécialité : les mélanges de fines herbes séchées ou de tisanes, la crème hydratante, les plantes culinaires, etc. Depuis plusieurs années, la classe de maternelle cultive sa platebande pour la préparation d’une salsa tandis que les classes de 2e année cuisinent de la pizza ! De plus, une partie des courges du fameux potage servi au méchoui annuel proviennent du potager de l’arboretum. Des activités parascolaires sont aussi offertes au potager avec la collaboration des gens de La récolte des générations de Dunham.

Composition du CA de l’organisme de bienfaisance École-o-village :

Lucie Grenon en est la présidente et la trésorière, Maude-Hélène Desroches, la vice-présidente, et Evelyne Barriault, la secrétaire. Les administratrices sont Rebecca Perkins, Sophie Guimont, Annie Arcand, Anne-Sophie Tardif et Maryse Boisvert, cette dernière représentant l’école.

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: