Annonce
Annonce

Compte rendu d’une fête !

Carmen Larocque

Au village de Saint-Armand, le 6 mars dernier, avait lieu la 2e  édition du Carnaval d’hiver de la famille Dubé, sous le thème : Retrouver l’Indien en vous. Une soixantaine de personnes de la famille et des amis étaient inscrites aux activités. Le tout a commencé par un rassemblement à la « maison longue » (salle communautaire) pour former des équipes. Dans la cour de l’école une première épreuve ; la fabrication de raquettes. Suivis d’un « charivari-chasse » dans le village, nous devions trouver des lettres cachées un peu partout pour ensuite former un ensemble de mots qui correspondait au thème de la journée. Une épreuve d’orientation suivait : reconnaître un animal et son cri, reconnaître les essences de bois, allumer un feu pour y bouillir de l’eau, fendre du bois. Un feu a été entretenu toute l’après-midi, où nous pouvions prendre une collation inusitée ; un thé du Labrador et de la « banique » (pain que les Amérindiens cuisi­naient sur un feu de braise). C’était délicieux et surprenant, tout cela pour nous réchauffer par cette température humide et ce vent froid. Ensuite une course en raquettes nouvellement fabri­quées eut lieu sur le terrain de la gare, au grand plaisir des spectateurs. Pour conclure cette belle après-midi de recherches, de surprises, de plaisirs, de rires l’eau, fendre du bois. Un feu a été entretenu toute l’après-midi, où nous pouvions prendre une collation inusitée ; un thé du Labrador et de la « banique » (pain que les Amérindiens cuisinaient sur un feu de braise). C’était délicieux et surprenant, tout cela pour nous réchauffer par cette température humide et ce vent froid. Ensuite une course en raquettes nouvellement fabriquées eut lieu sur le terrain de la gare, au grand plaisir des spectateurs. Pour conclure cette belle après-midi de recherches, de surprises, de plaisirs, de rires

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: