Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Saint-Armand -

Comme au bon vieux temps

Le quai municipal de Philipsburg redevient un poste douanier maritime

Photos : Marie-Hélène Guillemin-Batchelor

Le 22 juin dernier, l’Agence des services frontaliers du Canada a fait livrer sur le quai un bateau de la garde côtière canadienne et trois bouées. But de l’opération ? L’installation de trois balises sur le lac, à l’endroit où passe la frontière séparant les sujets de Justin de ceux de Donald. Sur les bouées, on peut lire ceci :

Toute personne entrant au Canada doit communiquer avec un agent des services frontaliers du Canada dès son arrivée :

Venise en Québec : Marina de la Baie
Clarenceville : Camping Miller
Saint-Armand : Quai municipal de Philipsburg

 Un téléphone jaune se trouve au bout du quai de Philipsburg, face au lac, contre la cabane servant à mesurer la hauteur des eaux. C’est à cet endroit, appelé « site de déclaration par téléphone/Maritime (SDT/M) », et à l’aide de cet appareil que l’on déclare son arrivée au pays ou une cargaison de produits à déclarer aux douaniers, s’il y a lieu. Un lot de migrants d’origine haïtienne tentant de fuir la vindicte de Donald, par exemple ?

Rappelons que, à une époque aujourd’hui révolue, le quai de Philipsburg était une infrastructure fédérale faisant notamment office de poste douanier.

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: