Annonce
Annonce

Ethique et toc

Éthique et … toc!
Jean-Pierre Fourez

Quand j’étais enfant et que je mentais ou faisais des bêtises, on me disait que le petit Jésus me regardait et que, même si je me cachais bien, il me voyait pareil. On me disait aussi : « mon petit doigt m’a raconté que tu as encore été méchant avec ta sœur ! » Quel stool ce petit doigt ! Sans doute renseigné par le petit Jésus… décidément, on ne peut faire confiance à personne !

C’était l’époque d’avant Internet, où la morale gouvernait nos actes : morale religieuse, civique, familiale, etc. On appelait ça l’honnêteté. C’était aussi une question d’honneur. On choisissait son camp. Les bons d’un côté, les méchants de l’autre. Au moins, c’était clair. Puis, on a pensé qu’on pouvait se tenir debout tout seul et qu’on n’avait pas besoin d’une morale répressive. Eh bien, cela n’a marché qu’en partie. Le monde ordinaire, sans la religion, continue à vivre honnêtement. Mais nos dirigeants ou représentants qui, croyait-on, étaient les garants et les dépositaires de cette morale ont tout simplement laissé leur honneur au vestiaire pour profiter des avantages que leur procure leur position. La morale est devenue élastique et aléatoire… quand elle n’a pas fichu le camp pour de bon. C’est alors qu’on lui a donné d’autres noms, par exemple « déontologie » ou « éthique ». Aujourd’hui, le petit Jésus s’appelle WikiLeaks. Il s’infiltre et fouille dans des endroits gardés secrets, puis étale au grand jour ses découvertes, ce qui rend très inconfortables et frileux les puissants de ce monde. Ils ne peuvent plus faire, dire ou écrire n’importe quoi sans risquer d’être démasqués.

Discutable la croisade de Julian Assange ? Contestables les méthodes employées ? Bien ciblé le choix des informations coulées ? Est-ce de l’espionnage, du terrorisme ou un désir de mettre de l’ordre dans le chaos généralisé ?

Toutes les réponses sont bonnes. WikiLeaks a au moins l’avantage de mettre du sable dans l’engrenage d’un système bien huilé à l’hypocrisie.

Et l’éthique dans tout ça ? C’est le mot qui remplace « morale », c’est du pareil au même. Une sorte de nouvelle religion qui détermine ce qui peut être révélé ou qui doit rester  secret. L’éthique, c’est  comme un parapluie pour se protéger d’une bombe  prête à exploser.

Éthique…tac…tic…tac… tic…tac !

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: