Annonce
Annonce
- Courrier des lecteurs -

Eau Canada !

Hélène Paraire

Nous sommes le 17 mai, le soleil luit sur un fond bleu carte postale. À Bedford, sur la rue Principale, tout est calme, chacun vaque à ses occupations. Pour ma part, je suis pas mal en avance : il est 9 h 30 et la banque ouvre ses portes à 10 h.

Pour passer le temps, je décide donc d’aller écumer les rayons du magasin Korvette. En me dirigeant vers ce dernier, je vois le propriétaire de la quincaillerie Best. Il arrose abondamment le trottoir devant sa devanture. Ça me fait suer, mais comme bien des gens, je ne fais rien. J’entre dans le magasin Korvette, et en ressors au bout de 15 minutes avec une barre de chocolat (je suis du genre à manger mes émotions, moi !). Horreur ! Notre insouciant monsieur arrose encore ! C’est le tour de la vitrine, cette fois. Je vais me poster devant la banque et observe, impuissante, ce gaspillage d’eau. J’avale ma rage et mon chocolat … Une dame arrive à mes côtés, car il reste trois minutes avant l’ouverture de la banque. Je lui fais remarquer la scène. C’est alors qu’elle me répond :

– C’est pas ben ben grave, car l’eau de Bedford n’est pas bonne.

J’avale ma rage, mon chocolat et je ravale mes mots devant tant de nonchalance. Lorsqu’enfin des mots polis me viennent à l’esprit, je réplique en disant que cette eau qui coule depuis au moins une demi-heure, aurait pu servir à la lessive ou encore à l’arrosage de plantes (c’est toujours plus judicieux que d’arroser du ciment, non ? !).

C’est vraiment décourageant ! Tout comme moi, vous savez que si vous rénovez votre maison afin de l’embellir ou de l’agrandir, il vous faut payer un permis. Si vous vous faites pincer à rénover sans permis, vous devrez payer une amende. Par contre, vous pouvez gaspiller de l’eau à tour de bras et de boyau, et cela, sans devoir craindre de recevoir une amende. Génial, non ? ! Ah, oui ! J’oubliais : si c’est en période de canicule soyez prudents, vous pourriez être dénoncés, car à ces moments-là, il y a un règlement. Mais vous avez une chance sur deux qu’il ne soit pas appliqué en bonne et due forme !

C’est dingue, non ? On apprend à nos jeunes à ne pas polluer, à ne pas gaspiller, à prendre soin de l’environnement afin de préserver du mieux qu’on peut leur avenir sur ce plan ; et ne voilà-t-il pas que certains d’entre nous, les plus vieux, prêchent le « faites ce que je dis et non ce que je fais » ! Belle hypocrisie, oui ! Insouciance et gâtisme galopant…

Et certains répliqueront :

Ouain, pis ? J’ai ben le droit, je paye mes taxes comme tout le monde !

À ceux-là, je répondrai que l’eau aussi c’est à tout le monde, et c’est précieux. Cessez de jouer à l’autruche, pensez aux autres, en l’occurrence, nos enfants.

Pour ma part, aujourd’hui, je ne chante pas « Capri, c’est fini ! », mais « Best, quincaillerie, c’est fini ! ».

Voilà, j’ai dit ! Pensez ce que vous voulez. Moi aussi, pendant longtemps, je ne faisais que penser. Maintenant, j’agis !

Hélène Paraire

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: