Annonce
Annonce

De fil en bout de laines

De fil en boule de laines

Voilà 1660 pieds linéaires de tricotons ! (photo : Johanne Ratté)

Il y a des histoires qui font sourire et celle-ci en est une. Le projet de tricot- graffiti lancé en février dernier avec les élèves de l’écolo-village de Frelighsburg, a pris de l’ampleur. Non seulement les enfants se sont mis à tricoter et à crocheter pour emballer le pont de pièces de laine colorées, mais d’autres se sont joints à ce projet : des femmes du club de l’âge d’or de Frelighsburg, des fermières de Bedford, un groupe de huit femmes de Saint-Armand, un groupe de Sutton et un groupe de Frelighsburg, si bien que, à notre première rencontre de tricot-jasette, nous étions 25 femmes à discuter des projets autour d’une grande table à la clinique Colibri. Du côté de Saint-Armand, on s’attaque à un des gros pins devant l’hôtel de ville de Frelighsburg : on tricote de longs bras qui vont enlacer le tronc d’un arbre plus que centenaire. Celles de Sutton vont enrober les colonnes de la petite Missiquoi d’un jeu de pièces et de fibres, les fermières partagent le pont avec  les tricoteuses de Frelighsburg et des femmes du club de l’âge d’or.

Journée intensive de tricot à l’écol-o-village (photo : Johanne Ratté)

Nous avons déjà environ 300  pieds carrés de pièces de couleur et 1660 pieds linéaires tricotés par les plus petits ! Et ça continue ! Les dons de laine, d’aiguilles à tricoter et de crochets ont été très généreux. Le contenant bleu situé derrière  la clinique Colibri s’est rempli plusieurs fois. Il y avait de beaux trésors de couleur ! Nous allons continuer à recevoir les dons qui serviront aussi pour  les projets de l’an prochain ! On  a même constaté le bienfait du tricot : certains enfants souffrant de déficit de l’attention  ont amélioré leur concentration, et cet exercice tout simple les aide à mieux se consacrer à leurs travaux scolaires.

Le 12 juin, nous avons sorti les tricots réalisés. La semaine internationale du tricot-graffiti étant du 9 au 17 juin, nous avons, à notre façon, souligné cet événement. Les enfants se sont placés en cercle pour créer un motif d’étoile et nous avons étalé l’ensemble des tricots sur le talus près de l’hôtel de ville, histoire d’avoir une belle vue d’ensemble. Dans les rues et dans certains commerces, les passionnées comptent participer à une journée intensive de tricot-jasette. L’ensemble de tous les projets sera accroché vers la mi-août et y restera jusqu’à la mi-octobre, donnant ainsi une nouvelle couleur au Festiv’Art de Frelighsburg.


Que d’enthousiasme sur le résultat ! (photo : Johanne Ratté)

C’est pour dire ce qu’un fil de laine peut faire il s’est mis à tisser spontanément dans notre belle Armandie des liens qui relient les villages entre eux dans un grand projet artistique. On imagine déjà les scènes du village de Frelighsburg, tout de laine vêtu !

Pour suivre de plus près les projets, allez sur ce lien : http://vieuxrouet.com/tgfblog/

 

 

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: