Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Saint-Armand -

Relance des Festifolies

C’est un rendez-vous en septembre!
La rédaction

Fin novembre dernier, après deux années d’inactivité imputables à la pandémie, l’équipe des Festifolies faisait un appel à la communauté pour recruter des gens désirant s’engager dans l’organisation de la 7e édition du festival, qui se tiendra en septembre sur les rives de la baie Missisquoi dans le secteur Philipsburg de Saint-Armand. Exceptionnellement cette année, pour des motifs de financement, l’équipe a décidé de reporter à septembre l’événement, qui se déroulait habituellement en juin.

La réponse à l’appel a été tellement enthousiaste, que le conseil d’administration des Festifolies compte désormais neuf membres, dont Léandre Monette, jeune compositeur et concepteur sonore pour jeux vidéo originaire de Philipsburg, qui a accepté d’en assumer la présidence (voir notre article publié en 2011 : https://journalstarmand.com/le-pianiste-du-8e-ciel/).

Le conseil d’administration a confié à François Marcotte, fondateur et ex-directeur des Festifolies, le mandat d’assurer la coordination intérimaire du festival en l’absence de Véronique Pagliericci-Hauteclocque, la nouvelle directrice générale, qui est actuellement en congé de maternité.

Conseil d’administration

Léandre Monette. Crédit : Élie Photo

Léandre Monette, président
Isabelle Charlebois, vice-présidente
Serge Boivin, trésorier
Marie-Claude Guévin, secrétaire
Administrateurs : Louise Charlebois, Viviane Crevier, Clara Groulx-Swennen, Véronique Pagliericci-Hauteclocque, Matteo Pellegrini

 

 

 

 

 

C'est grâce à vos dons que nous pouvons continuer à produire de l'information locale, merci de nous aider!

Faire un don en ligne

  • Autre

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: