Annonce
Annonce
- Aînés -

Le karaté pour mieux vivre

Plus qu’un art de combat
Monique Létourneau*

Monique Létourneau et maître Oshima

L’Armandie compte plusieurs adeptes du karaté. Mais qu’est-ce au juste que cet art martial ? Une activité de mise en forme ? Une façon d’apprendre à combattre ? Une forme de méditation ? Un exercice de respiration ? En fait, le karaté, c’est tout cela et bien davantage. Cet art martial vise autant à aider la personne à se développer dans son entièreté qu’à lui apprendre des techniques de combat. C’est ce qui fait sa richesse, puisque sa pratique régulière permet toujours, quel que soit l’âge, d’améliorer un aspect de soi-même.
Huit bonnes raisons de pratiquer le karaté :

1. Mise en forme et santé

Le karaté améliore la santé. Pratiqué régulièrement, il permet de se mettre en forme et d’augmenter sa force et sa résistance physique. En donnant un coup de poing, on fait travailler chaque muscle du bras, des doigts jusqu’à l’épaule, et un coup de pied, chaque muscle de la jambe, des orteils à la hanche. Un corps qui travaille régulièrement est beaucoup plus en santé qu’un qui ne le fait pas. C’est un peu comme un moteur qui tourne régulièrement et qui ne laisse pas la vieille huile l’encrasser.

2. Moyen de défense quels que soient l’âge ou la taille

La pratique du karaté s’adapte à l’âge, à la morphologie du corps et aux capacités de chacun. Il n’est pas nécessaire de sauter dans les airs et de faire un double salto arrière pour donner un coup de pied efficace. Une frappe précise au niveau du genou, articulation fragile et complexe, peut l’endommager grièvement. Une personne âgée qui sait catalyser son énergie à travers sa jambe jusqu’à son pied, arrive à faire tomber son opposant. Il y a toute une panoplie d’adaptations possibles pour que le ou la karatéka soit efficace tout en tenant compte de sa morphologie et de son âge.

3. Vaillance face aux difficultés de la vie

Rassurez-vous. Les séances de karaté ne sont pas des combats extrêmes. L’adversaire constitue un outil d’apprentissage permettant de faire face aux véritables ennemis qui se présentent dans la vie. Bien sûr, un agresseur peut s’attaquer à un passant dans un stationnement à son retour du travail. Toutefois, les risques sont beaucoup plus élevés que celui-ci ait à affronter d’autres types d’ennemis : la perte d’un emploi, le décès d’un parent, un accident, un cancer, etc. Le karaté prépare tout autant à affronter ces adversités.

4. Amélioration de la concentration

Lors des pratiques de combat, chaque participant apprend à bloquer et à esquiver les coups de ses adversaires. Il est essentiel d’avoir une bonne présence d’esprit. Les participants doivent se concentrer sur l’action à venir afin de bien y réagir. Ainsi, le karaté sollicite et renforce le pouvoir de la concentration. De plus, chacun des mouvements doit être exécuté avec précision, un peu comme on doit frapper une balle de golf exactement au bon endroit afin qu’elle atterrisse dans le trou et non pas dans le boisé. La recherche de cette précision permet de développer la concentration et la capacité à maîtriser ses pensées.

5. Meilleure respiration et capacité à rester calme

La respiration joue en rôle clé dans la pratique du karaté. En fait, c’est elle qui fait le lien entre le corps et l’esprit. Trop souvent concentrée au niveau des épaules, elle descend au niveau de l’abdomen, le centre d’énergie du corps, sous l’effet des exercices de karaté. On peut alors plus facilement se détendre et conserver son calme face aux événements stressants du quotidien.

6. Porte d’entrée vers d’autres activités

Le karaté donne accès à bien d’autres activités qui exigent une bonne forme physique, de la souplesse, un cœur vigoureux et de bons réflexes. Il prépare, par exemple, à la pratique du vélo, du ski alpin, de la randonnée ou du tennis. Le karatéka qui s’entraîne toute l’année a déjà acquis une bonne préparation quand vient le temps de pratiquer ces activités saisonnières.

7. Maitrise de la peur

Durant une pratique, le karatéka qui doit affronter un adversaire y met toute sa concentration, et veille à appliquer les bonnes techniques et à rester calme. Ces habiletés sont directement transférables autant à la pratique de sports considérés comme dangereux, par exemple le saut en parachute ou la plongée sous-marine, qu’à des activités qui présentent un défi, comme le fait de parler devant un public, de chanter dans un concours ou même de s’envoler vers une destination exotique. Le danger est bien réel, c’est la peur qui est le véritable ennemi. En la maîtrisant, on ouvre tout un éventail de possibilités d’action.

8. Fontaine de Jouvence

La pratique du karaté permet de conserver les attributs de la jeunesse puisqu’il conduit à ne pas craindre le changement et à y faire face. Certains disent : « Je n’ai plus l’âge pour faire des efforts. Je laisse ça aux jeunes ». Et pourtant, une vie remplie de projets, même si cela peut demander des efforts, est beaucoup plus intéressante et joyeuse qu’une vie éteinte par la peur. Le karaté contribue à préserver sa vivacité d’esprit lorsqu’il s’agit par exemple, de maîtriser une nouvelle technique de défense ou d’exécuter une nouvelle stratégie d’attaque. Il permet de conserver santé, forme et jeunesse.

*Monique Létourneau, ceinture noire 2e dan (nidan) depuis plus de vingt ans, s’entraîne au dojo de La Prairie et est membre de Shotokan Karate of America (SKA). Au fil des ans, elle s’est perfectionnée grâce à des pratiques rigoureuses et de nombreux voyages où elle a reçu directement les enseignements de maitre Oshima. Elle a eu la possibilité de pratiquer avec d’autres karatékas, notamment au Japon, en Californie, en France, et en Espagne. Même l’hiver, elle s’entraîne chaque matin à l’extérieur face au lac, à Phillipsburg, où elle habite. Elle offre des séances de formation à Saint-Armand pour ceux et celles qui désirent apprendre cet art de combat et s’entraîner avec elle. On peut la joindre à moniletour@gmail.com ou au 514-501-9711.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: