Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Dunham -

Le directeur général de la ville se retire

François Charbonneau

 Cela devait arriver un jour, Pierre Loiselle a annoncé aux élus et aux citoyens qu’il prenait sa retraite le 30 juin prochain, à l’issue de 34 années de service comme greffier et directeur général.

Tous reconnaissent que ses services ont été tout aussi efficaces que loyaux, dans le respect des élus et des citoyens de Dunham. Nous le remercions et lui souhaitons une belle retraite. Il sera remplacé par Madame Mélanie Thibault, ex-directrice générale de Saint-Ignace-de-Stanbridge, à qui l’équipe du journal souhaite la bienvenue dans ses nouvelles fonctions.

Bien des choses se sont passées durant cette période de plus de trois décennies. Il faut se rappeler que la fusion réalisée entre le village et le canton de Dunham, donnant naissance à une ville, avait apporté un élan majeur à la nouvelle municipalité.

Puis se sont enchaînés de nombreux changements majeurs : le grand projet d’assainissement des eaux usées de la municipalité et du secteur du lac Selby, réalisé dans les années 1980 après des années d’interventions auprès du gouvernement du Québec, l’inauguration de la bibliothèque, l’installation du terrain de soccer au parc de L’Envol, la construction du barrage au lac, la construction du nouvel hôtel de ville, l’élaboration du premier plan d’urbanisme, les développements résidentiels, la multiplication des commerces dont dix vignobles, la grande fête de la Clé des Champs, les célébrations du 125e, puis du 150e, un plan stratégique et, finalement, le déménagement imminent, à l’issue de dix années de démarches, du poste de la Sûreté du Québec !

L’histoire des dix municipalités desservies par Le Saint-Armand nous enseigne que notre territoire a connu un développement fulgurant : la création de la MRC et son dynamisme, l’essor touristique, le développement des commerces et ateliers d’artistes et d’artisans, tout cela sous l’enseigne de l’écoresponsabilité.

 

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: