Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Notre-Dame-de-Stanbridge -

La Fête dans l’rang 2018

7e édition
Carole Dansereau

À l’occasion de l’ouverture officielle de sa fromagerie, la ferme Cornes et Sabots sera l’hôte de la septième édition de la Fête dans l’rang, dès 10 h 30, le 18 août, au 641, rang Ange Gardien à Notre-Dame-de-Stanbridge. Un rendez-vous champêtre sur une ferme unique s’inspirant de la permaculture.

AU PROGRAMME :

–      Visite de la ferme et présentation vidéo de la fromagerie Cornes et Sabots.

–      Démonstration de la fabrication du fromage de lait de chèvre cru.

–      Dégustation des produits des fromageries Cornes et Sabots et Missiska.

–    Ateliers permettant d’en apprendre davantage sur différentes approches culinaires : fabrication du pain au levain avec Guillaume Frappier Richard, méthode de conservation ancestrale de la choucroute par lactofermentation avec Paulette Vanier, pousses et germinations à intégrer dans l’alimentation avec Mikala Dicaire et atelier sur l’autosuffisance et la permacuture avec Maryse Messier.

–    Rencontres avec des jeunes entrepreneurs agroalimentaires de notre région et possibilité de déguster leurs produits : grains biologiques de la ferme Asnong, coopérative Le terroir solidaire, fumoir artisanal Les Dragons de Saint-Ignace, érablière La coulée Suisse, jardins de la Grelinette, Ferme 1194 Farm de porcs champêtres, ferme Roger Santerre et fils, La Rumeur Affamée.

–    Atelier de création artistique pour les enfants avec l’artiste peintre Martine Bellavance et jeux gonflables.

–    Exposants : produits d’ébénisterie avec Ma vie en main, méthodes de production de grandes cultures biologiques avec la Ferme Asnong.

–    Souper à 18 h sous chapiteau où la chèvre et le porc seront à l’honneur. Musique avec DJ. Prix : 16 $, comprenant l’entrée, les saucisses de chèvre et de porc, le dessert et le café. Billets en vente au Marché Gendreault et à l’hôtel de ville de Notre-Dame-de-Stanbridge.

Cantine des loisirs sur place

Jean-François et Nicola de la ferme Cornes et Sabots

 

QUELQUES PERSONNES RESSOURCES

Nicola Cunha, traiteure, chef et fromagère de fromage de lait de chèvre cru et Jean-François Larche, éleveur de chèvres, tous deux propriétaires de la fromagerie Cornes et Sabots.

Paulette Vanier, traductrice, jardinière et artiste-paysagiste pour les Jardins de Cybèle. Soucieuse d’une saine alimentation, elle consomme de la choucroute depuis des années et en prépare régulièrement. Elle a donné un atelier à Saint-Armand et continue de vanter les vertus de la lactofermentation auprès de son entourage.

Guillaume Frappier Richard, boulanger depuis cinq ans soucieux de promouvoir les traditions ancestrales de la fabrication du pain. Il s’intéresse également au défi que présentent les variétés de blé modernes et le gluten, ainsi qu’au processus d’absorption et de digestion des aliments et de leurs nutriments.

Mikala Dicaire, fondatrice du regroupement en permaculture dans l’Estrie et en Montérégie. Cofondatrice d’une entreprise biotechnologique agricole fondée à Frelighsburg et mettant en vedette de multiples mélanges de bactéries et de levures multisouches utilisées dans l’agriculture autant biologique que conventionnelle. Elle intègre dans son alimentation pousses et germination.

La famille Asnong, productrice de plantes de grandes cultures depuis trois générations. La ferme est certifiée biologique depuis plus de dix ans. On y a développé une expertise dans les pratiques de luttes intégrées de grandes surfaces. Préoccupés par l’impact de l’agriculture sur l’environnement et la qualité de l’eau, les membres de la famille œuvrent depuis soixante ans à promouvoir des stratégies efficaces en vue de le réduire.

Maryse Messier, artisane récupératrice et fermière nomade. Issue du milieu du spectacle, Maryse pratique la paysannerie d’autrefois adaptée aux besoins d’aujourd’hui. Ses projets marient culture et agriculture dans une quête constante d’autonomie et d’innovations sociales et environnementales. Cofondatrice de La Factrie, une coopérative de solidarité éco-créative, et de la ferme Les Glaneuses.

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: