Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Bedford -

Gestion des eaux pluviales

Émile Veilleux, employé de l’OBVBM, devant une gouttière conforme de plus de 1,5 mètre, qui permet à l’eau de s’écouler sur une surface perméable (source : OBVBM)

La ville de Bedford vient de recevoir une subvention d’environ 2,3 millions de dollars dans le cadre du programme de financement des infrastructures. Les gouvernements du Canada et du Québec verseront chacun la moitié de la somme nécessaire à la mise à niveau du réseau d’égouts municipaux.

Ces travaux, qui débuteront au printemps prochain, permettront notamment une meilleure gestion des eaux pluviales dans les rues de la ville. Présentement, il y a encore des endroits où les eaux grises et l’eau de pluie empruntent les mêmes canalisations qui mènent au système de traitement des eaux usées. En cas de pluies abondantes, on assiste à des débordements dans les installations de traitement qui entraînent des déversements d’eaux grises non traitées dans l’environnement.

En conséquence du réchauffement climatique, on observe déjà une augmentation des épisodes de pluies diluviennes. D’où l’importance de faire en sorte que l’eau de pluie n’engorge pas les égouts sanitaires, qui devraient être strictement réservés aux eaux grises destinées au système de traitement des eaux usées. Pour l’heure, les réseaux sanitaire et pluvial empruntent les mêmes conduites dans un tronçon de la rue Dutch. Cette section unitaire sera scindée en deux canalisations distinctes. Une autre partie du projet consiste à raccorder les infrastructures (égout et pluvial) à l’ensemble résidentiel Héritage.

L’administration municipale n’a pas attendu cette manne gouvernementale pour commencer à mieux gérer ses eaux pluviales. Au printemps 2019, elle adoptait une réglementation visant à réduire le volume d’eau acheminée à la station d’épuration en agissant au niveau des gouttières résidentielles. Le toit d’une résidence capte en moyenne 70 000 litres d’eau de pluie par année, dont une partie importante se retrouve inutilement dans le réseau d’égout et à l’usine d’épuration. Les citoyens qui souhaitent obtenir plus d’informations sur les techniques de débranchement des gouttières et sur la gestion des eaux pluviales sur leur propriété peuvent visiter le site de la ville de Bedford. Un employé de l’organisme de bassin versant de la baie Missisquoi patrouille d’ailleurs la ville afin de s’assurer de la conformité des installations de gouttières et de sensibiliser les citoyens aux saines pratiques de gestion des eaux pluviales.

 

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: