Annonce
Annonce
- Poésie -

FRÈRES DUPONT

Martine Reid

 

Les années avancent en bond
Plus en premiers dans leur passion
Mêlés dans leurs émotions
Qui en perdent leur pantalon
Ils sont passés en second
Parfois désaccordés sans raison
Ils ne sonnent plus toujours à l’unisson
Dans leur cercle un peu moins rond
Rien ne rime, rien n’est fécond
Trop grande est leur maison
Sans y vivre en frères « Dupont »
Sous de nombreux plafonds
Leur vie se glace mais elle fond
Meubles de leurs habitudes
Ensemble dans leur solitude
Mais encore sans lassitude
C’est bien plus que de la passion
Plus que le cœur, plus qu’une liaison
Une fusion qui s’entremêle
C’est l’inconditionnel
Des esprits en sentinelle
Des âmes en jumelles

Puis après, bien après
Quand ils seront très vieux et laids
Ils continueront
Sans chandelles ni ballons
Comptant sur l’autre, oui et non
Connaissant bien le futur
Où la mort pure et dure
Séparera leur vie d’ici
Leur vie d’amour
Leur vie d’amitié
Leur vie tout court
Ensemble encore ils croient
Que quelque part de l’au-delà
Ils pourront renaître
En humain ou en bête
Et que sans hésiter
Ils sauront se reconnaître

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: