Annonce
Annonce
- Publireportage -

DESJARDINS NATURELLEMENT ENGAGÉE AUPRÈS DES JEUNES

Caisse Desjardins de Bedford
Claude Frenière

 

Depuis toujours, à la Caisse Desjardins de Bedford, nous accordons une place de choix à la clientèle jeunesse dans nos activités. Nous le faisons car nous sommes conscients de l’importance d’inculquer aux jeunes de bonnes habitudes financières. Dans un monde où la gestion de l’argent est une réalité quotidienne de la vie, il est impératif d’en apprendre les rudiments fondamentaux pour bien comprendre la valeur de l’argent et savoir en épargner afin de réaliser ses rêves et, éventuellement, de se bâtir un actif.

C’est dans cette optique que nous investissons depuis trois ans, en coopération avec la Caisse de Farnham, dans le poste d’une agente clientèle jeunesse. Cette employée commune, Karolyne Boucher, a pour tâche principale de visiter les écoles de la région avec la mission de rendre les jeunes autonomes, responsables et compétents en ce qui a trait à la gestion de leurs économies et à leurs habitudes de consommation. Et cela, tout en les sensibilisant aux valeurs coopératives chères à Desjardins.

Plus les jeunes adoptent un comportement réfléchi avec l’argent tôt dans la vie, plus ils ont de chance de grandir en le conservant, au bénéfice de leur avenir et même de celui de la société qui ne pourra que profiter d’une nouvelle génération de gestionnaires responsables.

Parallèlement, la Caisse s’investit aussi dans des actions qui profitent au mieux-être présent et futur des jeunes par le biais de projets de développement durable. Nous venons d’ailleurs de participer à la transformation d’une partie du stationnement de l’ancienne salle de quilles de Bedford en une aire de jeux verte pour le CPE Le Château des frimousses. L’aire d’asphalte d’hier fait donc maintenant place à un bel aménagement extérieur avec des arbres où les enfants peuvent s’amuser.

À la Caisse de Bedford, nous tenons à coopérer pour léguer à la jeune génération d’aujourd’hui un environnement meilleur où le mieux-être communautaire aura plus de place que jamais.

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: