Annonce
Annonce
- Chronique de l'OBVBM -

Chronique de l’OBVBM

Johanne Bérubé et Frédéric Chouinard

Cest avec enthousiasme que l’Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi (OBVBM) lance sa nouvelle chronique dans Le Saint-Armand afin d’informer les citoyens sur les activités et les projets en cours et leur livrer les plus récentes nouvelles relatives à la gestion intégrée de l’eau.

Les activités et travaux de l’OBVBM couvrent les quatre enjeux prioritaires pour le bassin versant : 1) l’amélioration de la qualité de l’eau et des écosystèmes aquatiques, 2) la protection de la santé publique et les usages de l’eau, 3) la protection des milieux naturels et de la biodiversité, 4) la résilience aux inondations et aux évènements climatiques extrêmes. Nous présentons ici quelques-uns des projets menés en 2017.

Contrer l’érosion des sols agricoles

Depuis l’automne 2016, grâce au soutien financier du programme Prime-Vert du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec ainsi que de la MRC Brome-Missisquoi, nous avons pu embaucher un agronome pour une durée de trois ans. Il a pour mandat de proposer aux producteurs agricoles situés dans les secteurs prioritaires ciblés ou soumis à des travaux d’entretien de cours d’eau, des mesures visant à réduire l’impact des eaux de ruissellement et l’érosion des sols vers les cours d’eau. À ce jour, nous avons rencontré près de 40 producteurs et plus de la moitié d’entre eux se sont engagés à réaliser les actions recommandées dans les plans d’intervention. De plus, le programme EcoAction d’Environnement et Changement climatique Canada versera 96 500 $ sur 2 ans afin de financer certains aménagements visant le maintien de la biodiversité et l’atténuation des perturbations environnementales lors des travaux d’entretien de cours d’eau dans la MRC Brome-Missisquoi.

Caractériser les bandes riveraines agricoles

 Grâce au financement du Lake Champlain Basin Program (LCBP – programme géré conjointement par les états de New York et du Vermont ainsi que par la province de Québec) et d’Emploi été Canada, l’été dernier, deux employées ont procédé à la caractérisation d’environ 130 km de bandes riveraines en milieu agricole à Venise-en-Québec et dans la municipalité du Canton de Potton. Ce projet visait notamment à fournir aux municipalités un portrait détaillé de l’état de leurs bandes riveraines agricoles afin de faciliter l’application de la réglementation en vigueur. Il s’ajoute aux efforts déployés de 2014 à 2016 par la MRC Brome-Missisquoi. Nous pouvons désormais affirmer que la quasi-totalité des bandes riveraines du bassin versant ont été caractérisées, ce qui a permis d’identifier les secteurs prioritaires nécessitant des interventions.

Encourager l’aménagement de bandes riveraines

Lancé par l’OBVBM en 2016, au festival Mikinak de Pike River et ce, en partenariat avec la MRC Brome-Missisquoi qui fournit les arbustes de sa pépinière, ce projet singulier offre aux festivaliers dont la propriété comprend un plan d’eau, la chance de se voir offrir la réalisation des travaux d’aménagement de leur bande riveraine. Les gagnants des deux dernières éditions du festival sont Nathalie Martin, chez qui on a planté, en 2017, 240 arbustes en bordure de la Rivière-aux-Brochets et le Domaine Larochelle, dont la bande riveraine sera aménagée au printemps 2018.

Prévenir la propagation d’espèces envahissantes

 Menée auprès des usagers des rampes de mise à l’eau de Saint-Armand et de la pourvoirie Courchesne à Venise-en-Québec, cette campagne financée par le LCBP visait à sensibiliser les plaisanciers sur les impacts des espèces exotiques envahissantes sur nos plans d’eau et à leur faire des recommandations pour contrer leur propagation. Du 15 juin au 3 septembre 2017, deux agents ont procédé à l’inspection de 885 embarcations et sensibilisé plus de 2500 personnes. Grâce au financement du LCBP, le projet sera reconduit en 2018.

Surveiller la qualité de l’eau

Frédéric Chouinard et Johanne Bérubé de l’OBVBM, en compagnie de Nathalie Martin.

Depuis plus de 20 ans, le ministère de l’Environnement du Québec assume la surveillance des cours d’eau du bassin versant afin de suivre l’évolution de la qualité de l’eau et de mesurer les charges de phosphore. Depuis 2016, l’échantillonnage est réalisé par l’OBVBM. Pour compléter le suivi, on a ajouté en 2017 trois stations temporaires, soit aux embouchures des ruisseaux Groat, Brandy et Swennen. Les résultats seront présentés à l’assemblée générale annuelle de l’OBVBM au mois de juin 2018.

Pour suivre nos activités et vous renseigner sur la gestion intégrée de l’eau dans le bassin versant de la baie Missisquoi, rendez-vous à la nouvelle section « Actualités » de notre site web : www.obvbm.org

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: