- Chronique de l'OBVBM -- Dossier Eau -

Des nouvelles du bassin versant

Protéger l’eau
Anne Marie Comparot, avec la collaboration de Paulette Vanier et Pierre Lefrançois

Dans cette dernière édition papier du Saint-Armand, l’Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi (OBVBM) vous propose un tour d’horizon de ses projets visant à protéger la ressource en eau de la région.

Meilleure est l’eau, meilleure est la bière !

OBV

C’est bien connu, pour brasser de la bonne bière, il faut de l’eau de qualité et il en faut beaucoup. On vous invite donc à lever votre verre pour la protection de l’eau ! D’ailleurs, le 8 juin dernier, le Beer Garden de Dunham lançait sa bière estivale Meilleure est l’eau, meilleure est la bière. Une idée de l’OBVBM afin de sensibiliser à l’importance de protéger notre ressource en eau, en ce qui concerne tant la qualité que la quantité. Ce projet a vu le jour grâce à une collaboration avec la Brasserie de Dunham ainsi qu’avec Simon Bossé, qui a conçu l’illustration.

La brasserie versera 15 % des profits des ventes de cette bière estivale à l’OBVBM afin de financer des actions concrètes à mener cette année au lac Selby. On pourra se la procurer sur son site ainsi que dans divers autres points de vente de la région. Elle sera offerte en fût et en canette jusqu’à épuisement des stocks.

AGA de OBVBM

L’OBVBM tiendra son assemblée générale annuelle le 19 juin 2023 à 19 heures au centre communautaire de Saint-Armand. Les citoyens qui souhaitent en savoir plus sur la protection de l’eau et les écosystèmes aquatiques sont les bienvenus. Les résultats des projets menés en 2022 y seront également présentés.

À la découverte de l’étang Streit

Juin est le mois de l’eau au Québec. C’est l’occasion de célébrer collectivement cette précieuse ressource. L’OBVBM présente une activité éducative de découverte de l’étang Streit, un milieu humide situé sur le territoire de la municipalité de Saint-Armand.

L’activité aura lieu le 29 juin de 16 h 30 à 19 h 30. Au menu, conférences dès 16 h 30 au quai de Saint-Armand suivies d’une visite de l’étang Streit et d’une interprétation de sa faune. De son côté, la MRC Brome-Missisquoi présentera les plans régionaux des milieux humides et hydriques de la région (PRMHH), tandis que Patrick Galois, docteur en biologie, nous amènera dans le monde particulier des amphibiens-reptiles.  Enfin, les oiseaux de l’étang n’auront plus de secret pour nous grâce au club d’ornithologie de Brome Missisquoi et à Émile Veilleux de l’OBVBM. Réservez votre place à :

communications@obvbm.org

À noter que le nombre de places est limité !

Nos projets de recherche

Cartographie des sols dégradés

Ce projet de télédétection cible les terres agricoles des bassins versants de la rivière aux Brochets et de la rivière de la Roche ainsi que les terres du drainage direct de la baie Missisquoi. D’une durée de trois ans, il permettra à terme d’identifier les meilleures stratégies à mettre en place pour améliorer les rendements et la santé des sols, et ce aux meilleurs coûts possibles.

Bilan de masse phosphore pour le bassin versant transfrontalier de la baie Missisquoi

Ce bilan vise à mieux comprendre la quantité de phosphore qui se déverse dans la baie Missisquoi. L’objectif est de développer une stratégie permettant d’équilibrer les importations et les exportations de ce minéral et ainsi de réduire les populations de cyanobactéries dans la baie Missisquoi.

Accompagnement des agriculteurs

Interventions ciblées sur le contrôle de l’érosion et la conservation des sols

Depuis 2016, l’OBVBM, en collaboration avec la MRC Brome Missisquoi, poursuit son projet d’accompagnement des producteurs agricoles. L’objectif est de réduire l’impact des eaux de ruissellement provenant des terres agricoles.

Cohorte santé et conservation des sols

Cette cohorte offre aux producteurs des activités de réseautage, des visites, du transfert de connaissances et du soutien pour des essais aux champs. Le projet leur permet de partager leurs expériences et d’obtenir le soutien nécessaire à la mise en place de pratiques agroenvironnementales durables. Animation :  Aubert Michaud, chercheur associé à l’OBVBM. Les producteurs intéressés peuvent faire parvenir un courriel à info@obvbm.org.

Lancement de la cohorte phosphore

L’OBVBM est en attente de la réponse du financement pour la mise en place d’une deuxième cohorte, dont la thématique porte sur le phosphore. Animée par l’agronome lanceur d’alerte Louis Robert, elle est actuellement en recrutement de producteurs. Ceux qui sont intéressés peuvent communiquer avec nous à info@obvbm.org.

Caravanes des sols : Creuser un peu, apprendre beaucoup !

La Caravane Santé des sols du MAPAQ sera présente dans le bassin versant de la rivière aux Brochets le 29 août 2023. Devant un simulateur de pluie, on y fera la démonstration de l’impact de différentes pratiques agricoles sur le ruissellement et l’infiltration de l’eau. Quatre thèmes seront proposés : caractéristiques physiques et dynamiques du sol et choix de stratégies de transition efficaces, simulation sur la compaction des sols, drainage et infiltration. Les producteurs intéressés peuvent communiquer avec nous à info@obvbm.org

Écosystèmes et biodiversité

Projet pilote de certification bande riveraine du LCBP Stream Wise (rives actives)

Ce projet encourage les propriétaires riverains du bassin du lac Champlain à améliorer et à protéger les zones tampons végétalisées des cours d’eau. Cet été, l’OBVBM testera le protocole américain auprès d’une dizaine de propriétaires et fera des recommandations pour améliorer les bandes riveraines.

Inventaire de la salamandre pourpre

Des inventaires de cette espèce à statut vulnérable seront réalisés cet été dans le bassin versant de la rivière aux Brochets. Les propriétaires ciblés recevront des informations sur la richesse de la biodiversité présente sur leurs propriétés. Des recommandations pour la protection des espèces et des habitats seront aussi transmises aux propriétaires.

Projet de protection des habitats des espèces à statut vulnérable ou menacé

Nous visiterons une vingtaine de propriétaires dont le terrain ou la terre présente un fort potentiel en matière de conservation et nous leur présenterons les solutions de conservation existantes. Nous leurs transmettrons également des recommandations portant sur la protection des espèces présentes sur leur propriété.

Campagne de sensibilisation aux espèces exotiques envahissantes (EEE)

Pour une septième année consécutive, du mois de juin au mois d’août, l’OBVBM tiendra sa campagne de sensibilisation et d’inspection des embarcations. Des agents de sensibilisation seront présents dans différents lieux du bassin versant.

Depuis 2017, le projet a permis d’inspecter plus de 4000 embarcations et d’intercepter plusieurs centaines de spécimens d’EEE, dont le myriophylle à épi et la moule zébrée. La campagne a permis de sensibiliser plus de 5000 usagers à la question et les données compilées montrent que la plupart d’entre eux connaissent désormais les opérations essentielles à effectuer pour protéger les plans d’eau, soit inspecter, vider et laver leur embarcation.

Sur les 1080 bateaux inspectés en 2022, 54 comportaient des EEE. On a retiré des myriophylles sur 23 remorques sur le point de mettre le bateau à l’eau et sur 24 embarcations à la remontée de la rampe de mise à l’eau.

La prévention des EEE est l’affaire de tous. Informez-vous à https://obvbm.org/ecosysteme-et-biodiversite.

Suivi de la qualité de l’eau

Réseau-rivières

L’OBVBM assure, pour le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Faune et Parcs (MELCCFP), l’échantillonnage de 11 stations de suivi de la qualité de l’eau qui sont réparties sur le bassin versant. L’échantillonnage se fait 12 mois par année tandis que 8 autres sont effectués en période de crue. Le ministère calcule l’indice de qualité bactériologique et physicochimique (IQBP6) en prenant en compte les 6 paramètres suivants :  phosphore total, coliformes fécaux, matières en suspension, azote ammoniacal, nitrites-nitrates et chlorophylle a.

Suivi des macro-invertébrés benthiques

L’OBVBM a ajouté un indicateur biologique à la liste des indices de la qualité de l’eau, soit celui qui concerne les macro-invertébrés benthiques. Il s’agit de bio-indicateurs utilisés, entre autres, depuis 2010 par le MELCCFP, par le biais de son réseau de suivi du benthos. Ainsi, l’ajout de ces stations va permettre d’établir l’intégrité de l’habitat d’un cours d’eau. Le projet, qui vise principalement le secteur agricole, cherche à valoriser les efforts agroenvironnementaux effectués en amont des stations de suivi. Ainsi, pour ce projet, l’équipe de l’OBVBM s’est affiliée au Groupe d’éducation et d’écosurveillance de l’eau (G3E).

Entente internationale Québec-Vermont sur la réduction du taux de phosphore

Le 13 juin prochain, à Swanton (Vermont), les gouvernements du Québec et du Vermont présenteront l’état d’avancement de leurs travaux ainsi que les plans visant à atteindre les objectifs de réduction du taux de phosphore prévus dans l’entente. Les citoyens sont invités à y assister. En soutien aux différents ministères (MELCCFP, MAPAQ et MAMH), l’OBVBM participe à l’élaboration du plan d’action du Québec. Reste à voir si le financement nécessaire sera au rendez-vous.

Nouvelle table de concertation pour les associations de lacs

En soutien aux associations de lacs, l’OBVBM rend disponible, pour la saison estivale, un de ses agents afin de sensibiliser la population aux espèces exotiques envahissantes. Des formations sur les jardins de pluie sont également prévues.

Pour en savoir plus sur ces différents projets, visiter notre site Internet à https://obvbm.org/ ou communiquer avec nous à info@obvbm.org

L’Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi remercie toute l’équipe du journal Le Saint-Armand et particulièrement Pierre Lefrançois pour son ouverture, sa générosité et sa rigueur journalistique.

Nous perdons un bon allié pour la diffusion d’une information de qualité sur la protection de l’eau.

 

 

  • Autre

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: