Annonce
Annonce
- Chronique littéraire d'Armandie -

Voyager pour comprendre l’autre

Paulette Vanier

Christiane Côté, crédit : Pierre Brisson

Au-delà des différences sociales, culturelles, langagières, c’est la rencontre avec la personne, avec l’être, qui intéresse Christiane Côté, comme on peut facilement le constater en lisant Chroniques espagnoles, publié en 2018 et Une année au pays du dragon, tout juste sorti des presses. Trois mois en Espagne dans le premier cas, une année au Vietnam, dans le second, à vivre avec les gens du cru, à manger à leur table, à travailler avec eux, parfois dans des quartiers où l’on ne trouve aucun autre Occidental. Des chroniques du quotidien, la description de couleurs locales et de personnages étonnants, le récit d’aventures parfois tragiques, souvent cocasses. On se représente sans peine les murs peints à la chaux du village de Nerja, le soleil y est encore plus éclatant que si la scène était filmée puisqu’aucune limite technique ne vient freiner l’imagination. C’est là le talent des grands conteurs du quotidien, ceux et celles qui savent transformer une anecdote en un récit vivant, riche, capable de susciter images et émotions puissantes.

Mais il y a plus : en filigrane, une certaine lecture politique, sociale et historique, quelques mots rappelant que, en Espagne il y a eu Franco et, au Vietnam, les communistes. Dans ce dernier pays, sont tangibles la pauvreté et la précarité, ainsi que la lourdeur des traditions, particulièrement pour les femmes. Trop souvent, l’enfance y est bâclée, compromise par les nécessités matérielles, qui obligent les enfants à assumer des responsabilités écrasantes.

Malgré cela, Christiane Côté y a fait la connaissance de personnes lumineuses, surtout des femmes, fortes, sensibles, résilientes, dont elle parle avec beaucoup d’affection. Celles avec qui elle a travaillé, celles qu’elle a rencontrées au marché, celles qu’elle a voisinées. Cela malgré la difficulté à s’exprimer dans une langue qui, sans être complexe du point de vue grammatical, est réputée l’être considérablement du point de vue des modulations tonales et de la prononciation, qui varient selon les régions.

Vous êtes tous conviés au lancement d’Une année au pays du dragon au Lyvano de Frelighsburg (4, rue Principale) le lundi 24 août, de 17 à 19 heures. Ceux et celles qui souhaitent prendre ensuite un repas au restaurant doivent réserver au 450-298-1119.

 

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: