Annonce
Annonce

Un premier salon des métiers d’art à Saint-Armand

Isabelle Messier

À l’arrière : Marie-Josée Bellefroid, Ginette Lamoureux Messier, Nicole Dumoulin, Isabelle Messier, le maire Réal Pelletier, Nicole Williams.
À l’avant : Robert St-Louis.
Absent : Robert Trempe(Photo : Philippe Messier)

Avec près de 600 visiteurs, 20 exposants, 6 prestations musicales d’artistes locaux, le Salon des métiers d’art de Saint-Armand est bien lancé.

C’est dans une ambiance chic et chaleureuse que le coup d’envoi s’est fait en présence du maire de Saint-Armand et des membres de son conseil ; des élus municipaux d’autres villes et villages, du député provincial Pierre Paradis ainsi que du préfet de Brome-Missisquoi, Arthur Fauteux.

La qualité professionnelle des œuvres des exposants de Saint-Armand a épaté les visiteurs. Le talent de Florence Bolté (littérature), Francine Chabot (ornements de Noël), Danielle Clément (peinture), Marc Cournoyer (vitrail), Luc Cyr (chevaux de bois), Marcelle Dalpé (ornements de Noël), Nathalie Doucet (peinture), Pauline Dubé (tricot feutré), Isabelle Gingras (peinture), Rosie Godbout (art textile), Michel Guérin (scuptutre d’acier), Marie Madore (peinture), Johanne Malette (sculpture sur pierre), Michel Saint-Denis (documents photographiques exclusifs et inédits), Marie Normandin (littérature), Gérard Schwartz (peinture), Dominic Soulié (verre soufflé), Liette Roy (sculpture sur ciment), Marc Thivierge (collage) et Jean-Claude Viau (peinture) a largement contribué au grand succès de ce premier Salon des métiers d’art.  Les exposants ont fait de bonnes affaires et les artistes en herbe de l’école Notre-Dame-de-Lourdes ont vendu la totalité de leurs ornements de Noël en moins de deux jours, leurs masques et leurs dessins ont aussi été grandement appréciés.

La programmation musicale a apporté une valeur ajoutée à l’événement.  Vendredi, la chanteuse blues Betty Piette a animé le cocktail d’inauguration, ensuite le chansonnier Maxime Brodeur a très bien interprété les chansons de Kaïn, Les Cowboys fringants, Kaolin et autres groupes francophones. Samedi, 21 musiciens de l’harmonie des écoles Monseigneur-Desranleau, sous la direction de leur professeur Sophie Clermont, ont débuté la journée en grand avec l’interprétation d’airs populaires.  En soirée, les élèves de Jean-Jacques-Bertrand aussi étaient de la partie avec leur professeur Bruno Fournier.  Les visiteurs ont eu droit à un concert de piano, des harmonies de bois et de cuivres ainsi que deux prestations de chant.  Dimanche après la messe, la Chorale de Saint-Armand a interprété de magnifiques chants de Noël et le chanteur-pianiste Yves Langlois accompagné de Linda Wand ont clôturé le Salon avec une dizaine de pièces populaires de grands chanteurs québécois.

Les membres du comité de direction du Carrefour culturel sont très fiers de ce premier Salon des métiers d’art.  Ils souhaitent remercier chaleureusement pour leur implication indispensable les bénévoles et tout spécialement les collaborateurs qui se sont joints au comité pour l’organisation du Salon des métiers d’art : Jean-Noël Barriault et Michel Guérin aux opérations, Pauline Dubé à la décoration, Francine Fréchette à la comptabilité et Liette Roy à la direction artistique.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: