Annonce
Annonce

POLITIQUE CULTURELLE À SAINT-ARMAND

Récents développements
La rédaction

 

 

Vol13no3_dec_2015_janv_2016_22
Johanne Ratté

Le dossier de la politique culturelle de Saint-Armand progresse. Le 12 octobre dernier, le Carrefour culturel de Saint-Armand s’est réuni afin d’examiner en détail le rapport qui lui a été remis, ainsi qu’au conseil municipal, par M. Guy Paquin au mois d’août. Ce document rend compte des perceptions des citoyens et citoyennes concernant leurs attentes en matière culturelle, lesquelles sont connues par les réponses qu’ils ont données aux questions posées lors d’un sondage. En plus du questionnaire, des rencontres en personne avec les Armandois ont permis de préciser et d’étoffer ces attentes.

Le rapport fait état de ces perceptions et en déduit une série de recommandations à mettre en œuvre par le conseil et le Carrefour, afin de satisfaire encore davantage la population en ce qui concerne les activités culturelles. Le Carrefour culturel s’est trouvé d’accord avec les recommandations, sauf celles concernant la manière d’assurer le suivi de la politique, sa mise en application. Il s’agit d’un point de détail sur lequel nous reviendrons plus loin.

Cinéma, ateliers de techniques artistiques ainsi que lieu de diffusion pour les artistes et artisans font partie de la politique culturelle.

Vol13no3_dec_2015_janv_2016_21Voilà ce que le Carrefour culturel a entériné le 12 octobre.

En ce qui concerne la méthode permettant d’appliquer ces recommandations, d’en faire des activités offertes au public, le Carrefour se dit prêt à assumer cette responsabilité. Quand on connaît l’expérience et l’esprit d’initiative de ses membres, l’offre est généreuse et rassurante. Le succès des événements qu’ils ont présentés est garant d’une mise en œuvre vigoureuse de la politique à venir.

Le rapport recommandait une méthode un peu différente d’assurer le suivi de cette politique mais, encore une fois, ce n’est qu’une différence d’opinion bien marginale. L’important est que le suivi soit assumé par un comité compétent et décidé.

Le Carrefour a fait connaître au conseil municipal son appui aux grandes lignes du rapport de M. Paquin. Il s’agit maintenant pour le conseil de déterminer s’il va dans le même sens. Si c’est le cas, il faudra s’assurer que cette politique culturelle soit harmonisée avec la politique de développement plus large qu’il compte mettre en œuvre.

La consultation publique a permis de conclure que :

  • les activités actuellement offertes (Festifolies, concerts classiques, Tournée des 20, Salon des métiers d’art, etc.,) sont populaires, appréciées et devraient être maintenues ;
  • on souhaite un lieu permanent d’exposition d’œuvres d’art et d’artisanat ;
  • les artistes et artisans armandois désirent être répertoriés dans un bottin ;
  • on souhaite avoir accès à du cinéma de qualité sur place ;
  • on désire la création d’une initiative concernant l’histoire et le patrimoine de chez-nous ;
  • on veut avoir accès à des moyens de se familiariser (enfants et adultes) avec des techniques artistiques.
Johanne Ratté
Johanne Ratté
Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: