Annonce
Annonce
- Aînés -

POURSUIVRE UNE DÉMARCHE COLLECTIVE AVANTAGEUSE POUR TOUS

MUNICIPALITÉS AMIES DES AÎNÉS
Christelle Bogosta

Le 23 septembre 2016, les huit municipalités du pôle de Bedford ont lancé un processus de mise à jour des plans d’action adoptés en 2014 dans le cadre de la démarche Municipalité amie des aînés (MADA). Ces plans d’action doivent prendre fin le 31 décembre prochain. Il s’agit de déterminer ce qui a été accompli et ce qu’il reste à faire. Cette mise à jour permettra de poursuivre les collaborations intermunicipales pour le bien des personnes aînées de la région. Voici un bref rappel de cette démarche dans la région.

Lancement de la démarche MADA commune des municipalités du pôle de Bedford en  octobre 2014
Lancement de la démarche MADA commune des municipalités du pôle de Bedford en octobre 2014

Sept petites municipalités gravitent autour de la ville rurale de Bedford dont elles dépendent en grande partie pour l’obtention de biens et services, créant de la sorte un ensemble naturel autour d’une petite ville qui fait office de pôle, bien que celle-ci ne soit pas beaucoup plus grande qu’elles.

En 2013, à la lumière de cette réalité, la ville de Bedford a sollicité la participation de ses voisins immédiats pour entreprendre une démarche MADA en commun. Les intervenants dans les différents villages sont les mêmes pour l’entièreté du pôle et des démarches séparées auraient multiplié inutilement le nombre de rencontres et nécessité des efforts hors de portée des plus petites municipalités. Étant donnée la concentration de biens et de services dans la ville-centre de Bedford, il était tout naturel que les municipalités de cet ensemble se concertent afin de mieux planifier les actions requises pour desservir les personnes aînées de leur territoire.

Durant plusieurs mois, un comité formé de représentants des huit municipalités a multiplié les rencontres de réflexion et de discussion et il a été décidé d’approcher le Secrétariat aux aînés (Ministère de la Famille du Québec) pour qu’une telle démarche concertée soit reconnue et financée en fonction de la population desservie. Des résolutions ont été présentées aux conseils municipaux de tous les partenaires. Le Secrétariat aux aînés a acquiescé à la demande au-delà des attentes du comité : non seulement la démarche par pôle a été reconnue et financée, mais elle a été considérée comme un projet-pilote que des chercheurs de l’université de Sherbrooke suivent de près.

Le lancement des politiques MADA des huit municipalités du pôle s’est fait en novembre 2014 à Notre-Dame-de-Stanbridge. Depuis, plusieurs projets ont été financés par la Conférence des élus (CRÉ) Montérégie Est au bénéfice des aînés de la région : Aînés Explorateurs, un projet collectif du service des loisirs de Bedford et de plusieurs autres municipalités offrant des activités diverses aux aînés, cafés-rencontres d’information organisés par le Centre d’Action bénévole de Bedford et Environs et pages dédiées aux personnes aînées dans le journal Le Saint-Armand. Quelques municipalités ont aussi déposé des demandes de financement pour de l’aménagement urbain, toujours en cours d’évaluation au Ministère des affaires municipales et de l’Occupation du territoire. D’autres projets ont aussi été présentés à divers ministères ainsi qu’au gouvernement, notamment un projet de travail de proximité auprès des personnes aînées en milieu rural. De plus, la Journée nationale des aînés, célébrée le 1er octobre, est maintenant soutenue par l’ensemble des municipalités de la région.

Cependant, il reste encore beaucoup à faire pour honorer les engagements figurant dans les plans d’action qui ont été dévoilés en 2014. La « rigueur budgétaire » des dernières années à Québec et les politiques des conservateurs à Ottawa au cours de la dernière décennie ont freiné considérablement les efforts des municipalités dans ce sens. Si bien qu’il est clair qu’un réinvestissement de Québec et d’Ottawa sera nécessaire pour que l’on puisse espérer atteindre les résultats escomptés au cours des prochaines années. C’est pourquoi le travail de mise à jour des plans d’action MADA des huit municipalités de la région revêt une telle importance.

* Christelle Bogosta est coordonnatrice du service Loisirs, culture et vie communautaire de la ville de Bedford et membre du comité de suivi MADA pour la région.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: