- Des nouvelles de l'OBVBM -

Entente Québec-Vermont pour la réduction du taux de phosphore dans la baie Missisquoi

Anne Marie Comparot, OBVBM

© OBVBM

Les eaux de surface de la baie Missisquoi traversent les frontières internationales du Québec et du Vermont. Leur qualité demeure à risque et vulnérable notamment à la pollution en phosphore, d’où l’importance des actions entreprises dans ces deux entités territoriales pour l’améliorer.

En 2002, était signée l’Entente entre le gouvernement du Québec et l’État du Vermont concernant la réduction du phosphore dans la baie Missisquoi. Renouvelée en 2021, celle-ci a pour but de réduire la charge annuelle de phosphore entrant dans la baie Missisquoi et à faire état des progrès réalisés pour atteindre la cible des 0,025 mg/l (milligrammes de phosphore par litre).

Des répondants des deux gouvernements ont été désignés afin de faciliter le suivi nécessaire dans les eaux de la baie et d’évaluer les possibilités d’amélioration de ce dernier. Les gouvernements doivent s’assurer que les méthodes d’évaluation permettent effectivement de suivre les réductions de charge de phosphore. Dans le document, on insiste également sur l’importance de rendre compte des progrès accomplis dans l’atteinte des objectifs de réduction auprès du Comité directeur du Lake Champlain Basin Program.

Rappelons que, à l’assemblée générale annuelle de l’Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi (OBVBM) en juin 2022, les membres ont demandé aux gouvernements du Québec et du Vermont de rendre compte au public de l’avancement des travaux dans le cadre de cette entente. Restons à l’affût de ce suivi !

 

 

  • Autre

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: