Annonce
Annonce

Dossier - Mot du président -

- Mot du président -

François Charbonneau

Au fil des 18 années d’existence du Saint-Armand, plus de 420 000 exemplaires ont été distribués dans la région ; un fait plutôt remarquable pour un journal communautaire d’un petit coin de pays comme le nôtre ! Imprimé six fois l’an à raison de 7000 exemplaires d’une vingtaine de pages de format tabloïde, le journal compte à son actif près de 7 millions de pages de notre meilleur cru. Cela lui vaut bien une couronne de lauriers ! Il faut…

- Mot du président -

François Charbonneau

de En cette période de confinement, nous portons le poids de l’absence de compagnie. Les personnes vivant en couple ont un avantage précieux : l’autre ! Mais encore, faisant souvent un, la socialisation nous manque. On se rabat sur la télévision et toutes ses propositions (publiques, privées, spécialisées, payantes, etc.), sur Internet sous toutes ses déclinaisons, on fréquente les plateformes d’échanges, on lit, on tient un journal intime, on s’adonne à un hobby, etc. Il est cependant…

- Mot du président -

François Charbonneau

On connait bien cette strophe populaire, ce quatrain d’une chanson séculaire que je fredonnais récemment : À la Claire fontaine, M’en allant promener, J’ai trouvé l’eau si belle Que je m’y suis baigné. Et j’ajoute abreuvé… à des sources d’information fiables. Un défi de nos jours ! Mes jugés et préjugés me portent à croire que les gens de mon âge (60 et +) se tournent principalement vers les médias traditionnels (radiojournal, téléjournal, nouvelles en continu, reportages,…

- Mot du président -

François Charbonneau

Tel le personnage Charlie, bien connu pour se cacher dans divers décors, (créé par le Britannique Martin Handford, Where is Waldo ? – Où est Charlie ?), Armand, notre Charlie à nous, s’est faufilé un peu partout dans la région au cours des dix-sept années d’existence du journal. Il s’est en effet retrouvé dans les ateliers de nos artistes et artisans locaux, dans nos petits et grands commerces, dans nos vignobles et nos vergers, aux fêtes foraines,…

- Mot du président -

Proverbe de Jean de La Fontaine
François Charbonneau

Les relations entre les gens sont rudement mises à l’épreuve alors que le fléau de la COVID-19 s’étire. Les rapports des consommateurs entre eux et avec les commerçants commencent à se dégrader : impatience dans les files d’attente, envers le personnel (souvent jeune) qui gère la situation, regards haineux lancés à ceux qui ne portent pas de masque ou, à l’inverse, attitude satirique envers ceux qui en portent un, susceptibilité palpable à l’égard de tout…

- Mot du président -

François Charbonneau

On espère vivement que ça ira mieux bientôt. La COVID-19 cause à chacun de nous une certaine souffrance, plus ou moins dramatique selon les cas. Des « anges » de toutes catégories s’activent héroïquement, mais les besoins sanitaires et sociaux sont grands pour tous, en particulier pour les ainés et pour diverses minorités (itinérants, immigrants, personnes isolées, etc.). Tous s’accordent pour dire que ça ne sera plus pareil après et que les traces et conséquences seront profondes…

- Mot du président -

François Charbonneau

We can only hope that things will get better, and soon. To a greater or lesser degree, we are all suffering the effects of the COVID-19 pandemic. On the upside we have our everyday heroes, our angels, on the downside we are grappling with huge health and social impacts that affect us all but particularly affect the elderly, the homeless and other vulnerable members of society. I think it’s safe to say that nothing will…

- Mot du président -

François Charbonneau

Est-il possible de changer le monde ? Détérioration du climat et de l’environnement, maladies liées à la pauvreté, attaques virales et autres misères qui frappent nos sœurs et nos frères en Afrique, au Yémen, en Syrie, en Haïti, en Amérique du Sud et même en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, dans les pays les plus productifs du monde, y compris chez nous, poches de pauvreté, violence faite aux femmes, aux enfants, aux immigrants,…

- Mot du président -

François Charbonneau

Can we really change the world ? A world of climate emergency, poverty-related diseases and ongoing crises in Africa, Yemen, Syria and Haiti ? The list goes on. The plight of refugees worldwide remains largely ignored while human misery continues to spread regardless of geopolitical borders. Wealthier and industrialized nations seem helpless in the face of social injustice : violence against women, hate crimes, teenage suicide in indigenous communities, elder abuse… Can we really make this world a…

- Mot du président -

François Charbonneau

Nous vivons une époque où tout change si rapidement, notamment la technologie tous azimuts à laquelle aucun segment de la société n’échappe, y compris l’information. Il en va de même pour l’usage que nous en faisons et notre manière de partager ce que nous en avons retenu, obnubilés que nous sommes par la quantité de matière à traiter. C’est ma hantise ! Ai-je manqué quelque chose ? Qui a dit ça ? Est-ce fiable ? Je lisais récemment…