Annonce
Annonce

Dossier - Chronique littéraire d'Armandie -

- Chronique littéraire d'Armandie -

Les égarés de Lori Lansens
Christian Guay-Poliquin

 La première ligne du quatrième de couverture hante le lecteur tout au long roman. En effet, ce brillant récit de survie est un véritable suspense où chaque personnage semble avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête. En reprenant habilement les codes et les procédés narratifs du genre, Les égarés se veut surtout une plongée dans l’intériorité tortueuse de ses protagonistes. Comme si, aux péripéties en forêt, se superposaient inévitablement les « égarements » de leur…

- Chronique littéraire d'Armandie -

La rédaction

Le Saint-Armand tient à féliciter l’écrivaine armandoise Luce Fontaine qui, après s’être illustrée en littérature jeunesse, publie son premier roman pour adultes chez ROD, une maison d’édition française. Il s’agit de l’histoire d’une jeune policière qui abandonne sa profession pour ouvrir un gîte dans un petit village. Mais des crimes inquiétants ont lieu dans la région et la protagoniste ne peut s’empêcher de tenter de démystifier l’affaire. Suspense, enquête et complot international nous attendent donc…

- Chronique littéraire d'Armandie -

Parce qu’il est un peu pris ailleurs, mettons : collaborateur et adjoint à la rédaction du journal Le Saint-Armand, Christian Guay-Poliquin remportait, le 7 avril, le très convoité Prix littéraire des collégiens 2017 pour son dernier roman Le poids de la neige. Le 21 mars, il recevait également le Prix Relève Culture Montérégie – La Fabrique culturelle. Il est aussi parmi les cinq finalistes pour le Prix des libraires du Québec, catégorie roman, qui sera remis…

- Chronique littéraire d'Armandie -

Josée Beaudet

 C’est par cet extrait d’une œuvre de Baltasar Gracian, un jésuite espagnol érudit ayant vécu au XVIIe siècle, que débute le recueil de poèmes de Jef Asnong, un résident de Pike River. Monsieur Asnong n’en est pas à sa première publication. Sa maison d’édition La Soleillée a, depuis 2005, publié dix de ses ouvrages. Le titre et les phrases en exergue (ainsi que l’image de la page couverture) sont bien choisis. Partout dans ses poèmes,…

- Chronique littéraire d'Armandie -

à propos de L'impureté de Larry Tremblay
Christian Guay-Poliquin

Né en 1954 à Chicoutimi, Larry Tremblay passe désormais ses étés bien caché dans un joli fond de rang de l’Armandie. Auteur de plus d’une trentaine d’œuvres, du théâtre à la poésie en passant par le roman, l’homme est un incontournable du paysage littéraire québécois. Son roman L’orangeraie, paru en 2013, a d’ailleurs remporté les honneurs chez nous avant d’être traduit en plusieurs langues. C’est la poignante histoire de jumeaux dans un pays en proie…

- Chronique littéraire d'Armandie -

Josée Beaudet

  On sort de la lecture de ce livre comme d’un songe, comme d’une longue hibernation. Tel le héros de cette histoire, on déploie nos ailes, on respire l’air libre, après avoir vécu un hiver sous l’emprise de l’inconscient, sous le poids de la neige. Dans un livre précédent, intitulé  Le fil des kilomètres *, le jeune héros traverse le pays  d’ouest en est dans sa vieille voiture pour aller retrouver son père souffrant du « cancer de…

- Chronique littéraire d'Armandie -

La rédaction

Christian Guay-Poliquin prend congé de la chronique littéraire pour ce numéro, car il en est cette fois le sujet. À l’occasion de la sortie de son second roman, Le poids de la neige (La Peuplade, éditeur), nous vous offrons d’abord une brève présentation de ce jeune auteur armandois. Après avoir passé son enfance et son adolescence à Pigeon Hill où il est né, il s’exilait en ville pour ses études. C’est à ce moment qu’il…

- Chronique littéraire d'Armandie -

Christian Guay-Poliquin

« Si tu veux parler du monde, parle de ton village. »  Cette phrase de Léon Tolstoï nous rappelle à quel point l’universel s’exprime à travers le singulier. Le premier livre de Simon Brousseau, Synapses, se situe précisément sur cette frontière entre le vécu individuel et l’expérience commune. En faisant référence à la zone de contact entre les neurones, le titre de cet ouvrage évoque bien sûr l’idée d’une connectivité entre différents ensembles dynamiques mais surtout,…

- Chronique littéraire d'Armandie -

Christian Guay-Poliquin

Le printemps est la saison des prix littéraires, dont le Grand prix littéraire Archambault, le prix Émile-Nelligan, le Prix littéraire des collégiens et le Prix des libraires du Québec. Voici un survol de chacun d’entre eux et un extrait des titres qui ont retenu l’attention cette année. Le Grand prix littéraire Archambault vise à promouvoir la relève littéraire du Québec. Chaque année, dix premiers romans sont sélectionnés et mis en valeur dans toutes les succursales…

- Chronique littéraire d'Armandie -

Christian Guay-Poliquin

En juin dernier, lors des Festifolies, nous avons eu la chance d’accueillir à Phillipsburg la librairie mobile Le Buvard. Cette bibliothèque idéale, sans compromis et sur quatre roues, a d’ailleurs connu un franc succès à travers le Québec durant l’été 2015. Ainsi, les deux complices à la base de ce projet, Michel Vézina et Maxime Nadeau, remportent leur pari en démontrant l’existence d’un intérêt de la part des Québécois pour une littérature diversifiée et originale….