Annonce
Annonce
- Publireportage -

Vision Bedford 2020

Publireportage

Au service du développement de toute la région

Vol13no2_oct_nov_2015_6a

Vol13no2_oct_nov_2015_7La Corporation de développement de Bedford et région (CORPO) a vu le jour en 1997 et visait alors trois objectifs principaux :

  • favoriser la concertation entre les intervenants du milieu ;
  • mettre les ressources financières et techniques à la disposition du milieu ;
  • créer des conditions favorables au développement des diverses fonctions économiques et sociales.

Vol13no2_oct_nov_2015_8La CORPO est un organisme à but non lucratif dont le financement provient des municipalités de Bedford, Stanbridge-Station et Saint-Ignace-de-Stanbridge, au prorata de leur population respective. Le conseil d’administration est composé de huit membres et se réunit une fois par mois.

Depuis 2000, de nombreux projets ont été réalisés, principalement pour la revitalisation du territoire et l’aménagement des milieux naturels accessibles. La CORPO collabore avec différents organismes, entre autre avec le Regroupement des gens d’affaires de Bedford, les Loisirs Saint-Damien et le Carrefour culturel. Elle a aussi contribué à la mise sur pied de la COOP de santé de Bedford et région, et continue de militer en faveur des soins de santé dans la région.

Vol13no2_oct_nov_2015_9En 2010, après réflexion des acteurs du milieu et en collaboration avec le CLD de Brome-Missisquoi, la CORPO a présenté son Plan de développement stratégique Vision 2020. Ce plan proposait de poser des actions et de développer des projets autour de quatre axes précis :

  • le secteur industriel
  • le secteur agro-alimentaire
  • le secteur équestre
  • le secteur résidentiel

Vol13no2_oct_nov_2015_10Depuis, le développement du secteur équestre est bien engagé. Des investissements considérables ont été faits pour l’amélioration de la piste de course de chevaux, améliorations qui ont permis à Bedford de conserver sa place dans le circuit régional de courses et de recevoir différentes compétitions. Le Centre équestre SAM a également créé un service d’équithérapie, qui tire profit du cheval comme partenaire thérapeutique.

Dans la dernière année, entre autres, un Programme incitatif pour la vitalité des centres-villes a été lancé en collaboration avec la Caisse Desjardins de Bedford pour venir en aide aux entreprises en démarrage, en facilitant l’accès aux loyers commerciaux à Bedford, Stanbridge-Station et Saint-Ignace.

En gardant à l’esprit les recommandations de ce plan, les membres du conseil d’administration continuent de travailler pour la prospérité de notre région et sont toujours ouverts à vos commentaires et suggestions. Vous pouvez les joindre en laissant un message téléphonique ou en faisant parvenir un courriel à l’hôtel de ville de Bedford (450-248-2440, yves.levesque@ville.bedford.qc.ca).

Les membres du conseil de la CORPO sont :

  • Yves Lévesque, président, maire de Bedford
  • Albert Santerre, administrateur, maire de Saint-Ignace-de-Stanbridge
  • Gilles Rioux, administrateur, maire de Stanbridge-Station
  • Serge Therrien, administrateur, homme d’affaire
  • Mona Beaulac, administratrice, conseillère municipale à la Ville de Bedford
  • Marc Vallée, administrateur, homme d’affaires
  • Claude Frenière, administrateur, directeur de la Caisse Desjardins de Bedford
  • Diane Alarie, administratrice, propriétaire de la Place Excelsior
  • Marie-Josée Lamothe, administratrice, présidente du Regroupement des gens d’affaires de Bedford et région
  • Mme Josée Goyette, conseillère municipale à Saint-Ignace-de-Stanbridge, remplace temporairement M. Albert Santerre qui combat présentement la maladie… Nous nous joignons aux citoyens de Saint-Ignace et à ceux de toute la région pour offrir au maire Santerre tout notre soutien dans cette épreuve.

Vol13no2_oct_nov_2015_11Il y a aussi le développement humain et communautaire.

La région de Bedford est particulièrement riche en organismes et regroupements de toutes sortes qui se sont donné pour mission de répondre aux besoins spécifiques des membres de la communauté. Conscients de l’importance du rôle que jouent ces organismes, les dirigeants de la CORPO ont demandé au journal Le Saint-Armand de présenter, dans chaque numéro, l’un de ces groupes communautaires. Dans ce numéro, Avante Women’s Center vous est présenté en page 12. Les activités organisées par ce centre se consacrant aux femmes anglophones de la région sont si intéressantes que nous avons pu constater que même des femmes francophones y participent, une intéressante manière de jeter un pont entre les communautés linguistiques.

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: