Annonce
Annonce
- Culture -- DERNIÈRE HEURE -

Sophie Perry, entre l’art et la robotique

Découvrez l’étonnant travail de cette artiste visuelle qui, durant sa résidence à D’Arts et de rêves, a réalisé  des sculptures  aux formes organiques, conçues avec du silicone et des composantes électroniques, qu’elle met en relation entre elles dans des compositions hétéroclites.

Une intelligence artificielle imagine l’apparence des objets, s’inspirant d’illustrations de végétaux. Les images qu’elle produit suggèrent des caractéristiques formelles propres aux plantes, sans qu’il soit possible de les identifier précisément. Des éléments électroniques, parfois fonctionnels, parfois esthétiques, insérés dans ces formes   organiques, accroissent l’apparence hybride des sculptures.

L’artiste s’intéresse aux interactions qui peuvent se développer entre ses œuvres ainsi qu’entre celles-ci et les personnes qui les regardent. Ses sculptures sont conçues pour réagir aux émotions des spectateurs. Sa démarche invite à questionner notre conception de la vie, nos idées sur la technologie, la biologie et la psychologie.

Découvrez avec Sophie Perry un univers à la fois mystifiant, fascinant et étonnant.

Rencontre avec l’artiste et ses œuvres,

jeudi le 11 août, à 14 heures,
aux Studios DAR Sutton, à l’entrée du Parc culturel D’Arts et de rêves,
au 57, rue Principale Nord, Sutton.

Entrée libre.

 

 

 

 

C'est grâce à vos dons que nous pouvons continuer à produire de l'information locale, merci de nous aider!

Faire un don en ligne

  • Autre

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: