Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Saint-Armand -

Revitalisation du secteur du quai à Philipsburg

Une prise en main citoyenne

Lors de l’assemblée publique qui s’est tenue mardi le 26 juin à la Légion, une soixantaine de citoyens ont donné le coup d’envoi d’une démarche visant à revitaliser le secteur du quai à Philipsburg. Ces personnes répondaient à une invitation lancée par la Société de développement de Saint-Armand (SDSA), l’organisme à but non lucratif auquel on doit notamment le projet de déploiement de la fibre optique, lequel projet est sur le point de démarrer dans la région.

Afin de bien gérer le dossier du quai, deux personnes ont joint l’équipe de la SDSA, soit Isabelle Charlebois, qui effectue ainsi un retour au sein de cet organisme qu’elle a présidé il y a quelques années, et Caroline Rosetti, conseillère municipale à Saint-Armand et responsable des communications au sein du conseil.

D’entrée de jeu, Madame Rosetti a tenu à rassurer la population en précisant que la clôture qui interdit actuellement l’accès au quai est une mesure temporaire que le conseil a dû mettre en place pour des raisons de sécurité publique. Ayant en main le rapport que la municipalité avait commandé à une firme d’ingénierie au sujet de l’état du quai, elle en a livré les points saillants et a invité les citoyens qui le désirent à consulter le document à l’hôtel de ville. En gros, il appert que l’infrastructure est devenue dangereuse et qu’il serait impossible et irresponsable de se limiter à des réparations mineures.

Faisant preuve d’un esprit constructif, Caroline Rosetti a expliqué qu’il convenait de transformer cette catastrophe en une occasion d’entreprendre un véritable chantier de développement durable visant l’ensemble du secteur.

Par la suite, Isabelle Charlebois, résidente de Philipsburg, ancienne propriétaire du restaurant « Le 8e ciel » et désormais conseillère en développement touristique, a évoqué les voies de développement qui s’offrent à nous pour revitaliser les lieux tout en respectant à la fois les souhaits des résidents et les besoins de la région. Elle a notamment parlé d’un programme de financement géré par la MRC et pour lequel il serait possible de présenter un projet d’ensemble dès septembre prochain.

Les participants ont ensuite pu poser des questions et il a été convenu de former une sorte de comité aviseur de citoyens en vue d’orienter le travail de développement du projet. Une quinzaine de personnes ont donné leur nom pour participer à ce comité. On a recueilli leurs idées et un petit sous-comité présentera bientôt un projet d’ensemble.

Le journal Le Saint-Armand suivra ce dossier de près et vous informera de la suite des choses.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: