Annonce
Annonce
- Culture -

Le dessein dessiné

Johanne Ratté

« Récit de voyage », plombagine, 2010 ,croquis préliminaire de Jacques Lajeunesse  (photo : Jacques Lajeunesse)

En suivant les chemins de la création, les idées prennent forme dans les pensées et se modèlent un peu plus dans le rêve. Des silhouettes se découpent et se colorent au gré de la lumière changeante de la journée. Vient le moment où tout se précise. Après la recherche et la documentation sur le sujet, les modèles posent pour la première étape du tableau : le dessin préliminaire. Esquissez des croquis pour en sélectionner un qui se rapproche le plus de la pensée, du dessein. Le graphite effleure le papier et en fait ressurgir des formes, des textures, des lumières. Les personnages se mettent en place, leurs traces se définissent dans une ligne souple et sensible. Les détails se révèlent dans les ombres et s’effilochent dans la lumière.

Jacques Lajeunesse présente ce que l’on voit rarement des premières phases d’un tableau : les études préliminaires dessinées. L’exposition LE DESSEIN DESSINÉ met en valeur les étapes de la création de la série sur le voyage qu’il a abordée il y a trois ans. La figuration narrative a cela d’important dans la création d’une image qu’elle met en scène des personnages à travers une description racontée et une mise en situation. Elle se greffe au rêve du peintre à l’étape du croquis. Elle se définit ensuite par l’appropriation du moment, dans l’élan de la ligne, dans la fébrilité des textures et dans le déploiement de la lumière. Le tableau ainsi amorcé par cette étape ne perd pas l’intention, le dessein. Le regardant saisit l’instant fugace qui deviendra un souvenir dans la touche précise du pinceau. Le mouvement coloré se délie pour rejoindre les tonalités du dessin de base. L’idée est bien assise par le croquis, le geste a suivi la pointe de la couleur et donne à l’ensemble l’impression colorée et transposée de la réalité. Le tableau s’est illuminé de couleurs, mais garde encore le souvenir du rêve premier.

L’exposition aura lieu au Centre d’art de Frelighsburg, au 1, Place de l’Hôtel de ville, du 5 août au 11 septembre, de 10 h à 16 h. Jacques Lajeunesse sera présent au centre d’art les 1er et 2 septembre pour vous rencontrer. Des ateliers de dessin et de peinture seront offerts à partir de septembre.

Pour plus d’information : www.jacquelajeunesse.com

(photo : Jacques Lajeunesse)

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: