Annonce
Annonce

Le FeFiMoSA 2006 part du bon pied…

François Renaud - Au nom du Comité organisateur du FeFiMoSA

Alors, ça y est enfin ! Le printemps est officiellement arrivé, le soleil a réussi à faire disparaître les dernières traces de neige, nous vivons à l’heure avancée et notre Festival des Films… du Monde de Saint-Armand a entamé du bon pied le long et difficile périple qui devrait lui permettre d’arriver à bon port au cours du week-end de la fête du Travail. Même si, faute d’avoir certaines confirmations, nous ne pouvons pas vous révéler tout de suite l’ensemble de la programmation et toutes les nouveautés que nous comptons vous proposer cette année, nous sommes d’ores et déjà en mesure de lever le voile sur quelques-unes des initiatives qui caractériseront notre deuxième édition.

Plus que deux fois plus de cinéma…

D’abord, sachez que pour son édition 2006 le FeFiMoSA pourra miser non plus sur une, mais bien sur deux salles de projection et que, en conséquence, le nombre de séances de cinéma passera, de sept qu’il était l’an dernier, à dix-sept cette année. Plus que le double !

Avec ce temps d’écran supplémentaire, non seulement nous pourrons projeter davantage d’œuvres de nos réalisateurs locaux – y compris Les eaux mortes, le dernier court métrage de Guy Édoin, tourné à Saint-Armand – mais également présenter une solide programmation jeunesse, des courts métrages inédits de jeunes cinéastes universitaires ainsi que deux séances de films sur l’art, concoctées spécialement pour nos amis du Festiv’Art de Frelighsburg avec lesquels nous avons conclu une entente de coopération.

Un président d’honneur

Tout en restant fidèle à sa mission ludique, rassembleuse et culturelle, le comité organisateur du FeFiMoSA, conscient qu’il risquait de mettre une trop grande pression sur les épaules de ses concitoyens cinéastes, a pris la décision d’élargir le champ de référence de l’expression « Monde de Saint-Armand » et d’ouvrir cette appellation d’origine contrôlée aux amis de nos cinéastes locaux, qu’ils soient du Québec, du Canada ou de l’étranger. En somme, tout en conservant son nom évocateur, le Festival des Films… du Monde de Saint-Armand affichera désormais à son menu des « œuvres exotiques », à la condition qu’elles aient le mérite de faire rêver, pleurer, rire ou réfléchir nos concitoyens de Saint-Armand.

C’est dans cet esprit d’ouverture que le FeFiMoSA inaugurera son édition 2006 en projetant le film qui a valu à Charles Binamé de remporter le Jutra du meilleur documentaire : Gilles Carle, ou l’indomptable imaginaire. Dans la foulée de cet événement, le FeFiMoSA affichera à sa programmation deux des œuvres de Gilles Carle et lui rendra également un hommage plus que mérité, en lui proposant d’être le Président d’honneur de l’édition 2006 du Festival des Films… du Monde de Saint-Armand.

Et vous savez quoi ? À la fin mars, madame Pauline Leclerc, responsable des Films Gilles Carle, nous informait que monsieur Gilles Carle, à la fois touché et ravi de notre initiative, acceptait cet honneur avec plaisir et, du même coup, nous assurait de sa présence ainsi que de celle de Chloé Sainte-Marie, à Saint-Armand lors du Festival. Ça commence bien, non ?

Passeports “Spécial résidents”

Donc, un président d’honneur exceptionnel, deux fois plus de cinéma… Et tout ça, à un prix d’aubaine ! Car, cette année encore, le comité organisateur du FeFiMoSA est en mesure de vous confirmer que les résidents de Saint-Armand pourront se prévaloir d’une réduction de 50 % sur le prix de leur passeport. Dans la prochaine édition du journal Le Saint-Armand, nous vous informerons des conditions, de la date et du lieu précis où ces passeports  “Spécial résidents” seront mis en vente.

En attendant, commencez dès aujourd’hui à planifier votre fin de semaine de la fête du Travail : invitez vos sœurs, vos frères et vos amis pour leur offrir le plaisir d’être au cœur du Festival des Films… du Monde de Saint-Armand, une des plus belles fêtes du cinéma de l’année, la vôtre.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: