Annonce
Annonce

C’est à votre tour

Églantine Fourez

Il y a maintenant longtemps que j’entends parler du Journal de Saint-Armand. J’ai assisté à sa création et aux débats entourant la parution de chacun de ses numéros, et j’ai entendu des commentaires « d’après publication ». Quelques articles ont fait hausser des voix et frapper du poing. Ils en ont fâché certains. Et la même question revient inlassablement sur la table : le Journal doit-il être revendicateur, simplement informatif, doit-il donner son opinion ou rester neutre ? Les avis sont partagés.

Depuis sa création, les membres du Journal veulent en faire un outil rassembleur, utilisé afin d’informer la population de toute nouvelle susceptible de l’intéresser, de la divertir, et éventuellement de soulever les foules, si le besoin se faisait sentir… Les journalistes proposent des pistes de réflexion, veulent ouvrir le débat. Et il est parfois difficile de trouver un juste milieu entre ce qu’ils aimeraient dire et ce qu’ils peuvent dire. Comment, par exemple, dénoncer une situation, sans preuves à l’appui ? Comment blâmer des agissements sans salir de réputations ?

Parmi ses lecteurs, il y en a pour dire que le journal ne dénonce pas assez, qu’il ne dit pas les « vraies affaires », pour reprendre des mots entendus ici et là. Difficile de savoir quelles sont ces fameuses affaires ! Les rumeurs qui courent sont-elles des vérités vérifiables ? Ont-elles leur place dans un journal comme le Saint-Armand ?

C’est à ce moment-là que vous, lecteurs, devez prendre le relais, si vous avez quelque chose à ajouter !  Vous en savez plus que nous ? Écrivez-le ! Qu’il s’agisse de commentaires sur les articles ou d’une expérience vécue dans la communauté, le journal en a besoin pour pouvoir représenter réellement la population, et pour pouvoir s’affirmer en tant que journal de la communauté. Alors allez-y, c’est à votre tour…

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: