Annonce
Annonce

Station 1700 On Call (version française)

Nathalie Quilliams

Mise à l’eau du zodiac pour une opération de sauvetage le 13 septembre dernier. De gauche à droite, Dominique Lévesque, pompier, Nathalie Quilliams, pompière, et Grant Symington, chef des pompiers (Photo : Paulette Vanier)

Cet été, le service d’incendie et les premiers répondants ont été très occupés. Cinq d’entre nous poursuivent leur cours de Pompier II à L’École nationale des pompiers du Québec, cours qui consiste en une formation de 120 heures. De plus, six nouvelles recrues ont entrepris le cours Pompier I, formation théorique et pratique (au poste) d’une durée de 275 heures Nous continuons à nous réunir tous les mois pour une pratique de quatre heures afin de constamment nous améliorer. Nous poursuivons également le cours de sauvetage sur l’eau que nous avons entrepris au printemps.

Voici la liste des appels auxquels nous avons répondu au cours de la dernière année :

Premiers répondants                        41
Incendie                                             5
Accident de voiture                          13
Fausse alarme                                    6
Recherche et sauvetage sur l’eau    10
Aide mutuelle                                    9
Autre                                                  2

Le 26 juillet a été notre journée la plus occupée : nous avons répondu à cinq appels, dont deux aux premiers répondants, deux pour un sauvetage sur l’eau et un pour un incendie !

Nous déployons beaucoup d’efforts en vue d’organiser une journée d’appréciation de la situation du lac au printemps. Nous y discuterons de la température de l’eau à différents moments de l’année, de sa profondeur selon les endroits, et des mesures de sécurité à prendre lorsqu’on se retrouve sur l’eau de notre splendide baie. Nous vous fournirons d’autres renseignements à ce sujet dans le prochain numéro.

Deux rappels : faites l’essai de votre (vos) détecteur(s) de fumée et vérifiez l’état de leurs piles. On recommande habituellement de faire ces vérifications au moment de changer l’heure (soit le premier dimanche de novembre, qui tombe le 1er novembre, cette année).

Le SKED et le KED, équipements récemment achetés par les pompiers pour améliorer leurs opérations de sauvetage (Photo : Paulette Vanier)

Cela étant, c’est à notre tour de lancer un appel. Le printemps dernier, le conseil municipal de Saint-Armand ainsi que des citoyens concernés nous ont demandé d’améliorer nos ressources et notre équipement de sauvetage flottant. D’abord, notre cours de sauvetage sur l’eau, que nous avions déjà entrepris, allait dans ce sens. Ensuite, nous avons acheté de l’équipement qui, nous semble-t-il, doit faire partie intégrante du matériel de base pour tout sauvetage que nous sommes susceptibles de faire que ce soit sur l’eau, dans un espace caché ou en montagne. Nous l’avons utilisé à quelques reprises cet été. Le premier est une civière SKED, système de sauvetage pour les hauteurs, les espaces industriels, les espaces clos et l’eau (matériel flottant inclus) qu’on utilise pour la plupart des opérations d’évacuation et de sauvetage. L’autre est un KED A KED (Kendrick Extrication Device) que l’on utilise conjointement à un collet (ou collier) cervical afin d’immobiliser la tête, le cou et la colonne vertébrale du patient dans la position anatomique normale (dite position zéro). Cette position contribue à prévenir les blessures supplémentaires qu’il risquerait de subir au moment de le sortir d’un véhicule ou de l’eau. Enfin, nous avons également acquis un panier de transport pour blessé, équipement idéal pour les opérations de sauvetage dans les mines, en altitude ou dans l’eau.

Comme ces équipements ne figuraient pas au budget que les conseils de Saint-Armand et de Pike River avait adopté en décembre dernier, le conseil municipal de Saint-Armand a pris la décision de ne pas payer les 1 995 $ que coûtaient ces équipements et de laisser les pompiers s’en charger. Au kiosque que nous avons tenu lors de la célébration du 400e anniversaire du passage de Champlain et où nous avons vendu du maïs grillé, nous avons recueilli 500 $. Nous avons également reçu la fabuleuse somme de 450 $ d’une famille du coin qui voulait ainsi nous remercier de nos services. Nous sollicitons donc vos dons pour nous aider à payer le reste de la facture. Nous vous assurons que tout surplus sera utilisé pour continuer d’améliorer les services que nous donnons à la population.

Veuillez libeller votre chèque à l’ordre de « Pompiers de Philipsburg » et l’adresser à :

Grant Symington, directeur,
C.P. 301, Philipsburg, QC J0J 1N0.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: