Annonce
Annonce
- Affaires municipales -

Trente et un peupliers seront abattus à Philipsburg

Monique Dupuis et Pierre Lefrançois

Suite à la tempête du 10 juin dernier où plus de 15 arbres ont été déracinés ou brisés le long de la rue Champlain, secteur Philipsburg, la municipalité a fait faire une étude sur la dangerosité des arbres restant entre la rue Notre­-Dame et la route 133. Cette étude a été menée par l’ingénieur forestier de la MRC Brome-Missisquoi, M. François Daudelin. Dans son rapport, présenté à la population le 4 septembre, M. Daudelin établit une évaluation de l’état de chaque arbre et en vient à la conclusion que 31 d’entre eux devront être coupés. Suite aux conclusions du rapport, M. le maire Réal Pelletier informe l’assemblée que les 31 arbres devraient être coupés au cours de l’hiver, que 15 autres pourraient l’être éventuellement et qu’il a reçu une offre d’une entreprise prête à donner des arbres dont les troncs ont un certain diamètre à titre de remplacement. Des négociations sont en cours en vue de finaliser l’entente.

Le 6 octobre 2008, lors de l’assemblée régulière du conseil municipal, les élus sont divisés sur la question des 31 peupliers à abattre. Certains estiment qu’il faudrait procéder progressivement, plutôt que de tous les abattre d’un coup et qu’il faudrait peut-être même demander une autre expertise. Les conseillers Clément Galipeau et Ginette Lamoureux Messier se prononcent en faveur de l’abattage dans les plus brefs délais ; Richard Désourdy se dit indécis et Martin Landreville s’oppose à un abattage massif et propose plutôt de procéder progressivement, sur une période de 5 à 6 ans, tout en replantant de nouveaux arbres pour remplacer les disparus. Les conseillers Serge Courchesne et Marielle Cartier sont absents. Le maire Réal Pelletier tranche donc la question en votant pour l’abattage en bloc des 31 peupliers identifiés dans le rapport de l’ingénieur forestier. Du même coup, le conseil municipal s’engage à prévoir un budget, en 2009, pour remplacer les arbres abattus. Monsieur le maire a promis que le rapport de l’ingénieur forestier serait publié dans le nouveau site Web de Saint-Armand.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: