Annonce
Annonce

Hé ! Tiques

Pierre Lefrançois

Tiques à pattes noires ou tique du chevreuil

La tique à pattes noires, ou tique du chevreuil, serait la seule à pouvoir transmettre aux humains la bactérie Borrelia burgdorferi qui cause la borréliose, ou maladie de Lyme. Pour vous infecter, cette tique doit d’abord être porteuse de la bactérie, puis elle doit ensuite rester accrochée à votre épiderme durant au moins 24 heures,  parfois davantage. Elle fréquente les hautes herbes des régions humides, notamment les forêts de feuillus. Les risques d’infection vont du début du printemps jusqu’à la fin de l’automne. Les zones les plus à risque au Québec se trouveraient autour de la Baie Missisquoi. Les populations de tiques du chevreuil sont en croissance au Québec depuis quelques années. On estime que de 5 à 13 % d’entre elles sont porteuses de la bactérie. À ce jour, on a recensé 37 cas de la maladie de Lyme contractés au Québec, avec une nette concentration dans notre région.

Si vous vous aventurez dans l’environnement des tiques, portez des vêtements de couleur claire afin de bien voir si vous en avez sur vous. Portez des pantalons et rentrez-en les bords dans vos bas. Appliquez un insectifuge sur vos vêtements et sur la peau exposée. En rentrant de votre activité extérieure, explorez votre corps à la recherche des tiques, particulièrement derrière les genoux, dans le creux des coudes et dans le cou, juste à la lisière des cheveux. Si vous trouvez une tique, ne l’écrasez pas. Saisissez-la par la tête à l’aide de petites pinces (pince à sourcils, par exemple) et tirez-la. Après avoir retiré la tique, on doit laver le site de la piqûre et se laver les mains avec de l’eau et du savon. La tique, vivante ou morte, doit être conservée à sec, sans rien ajouter, dans un petit contenant rigide et propre (ex. : un contenant de pilules, un petit pot ou un tube à prélèvement). On doit consulter un médecin pour obtenir une prescription afin que la tique soit analysée au laboratoire du CSSS ou de l’hôpital le plus près de chez soi.

 

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: