Annonce
Annonce

CÉRAMYSTIC : NEUVIÈME PRISE

Jean-Pierre Fourez

Certains jours, j’aimerais que Le Saint-Armand soit un grand quotidien pour avoir la chance de relater en temps réel des événements comme le rendez-vous annuel du gratin de la céramique au Québec.

C’est sûr ! Avec un bimestriel, on arrive toujours à la fumée des cierges alors que la grand-messe des potiers est passée depuis deux mois. Pourtant ma tête et mon cœur traînent encore dans les jardins de Jacques Marsot aménagés avec tant de goût par Sue, sa compagne.

Fontaine-sculpture de Stanley Lake (Photo : Jean-Pierre Fourez)

Chaque année depuis neuf ans, le vieil enfant que je suis parcourt les sentiers où, à chaque pas ou presque, une surprise accroche le regard et force le sourire. Tout est vivant : sculptures, objets, plats, bols, tasses ; chaque pièce est un clin d’œil : « regarde comme je suis belle ».

Et plus on s’enfonce dans les bosquets et buissons ombragés, plus on se sent épié par toutes sortes de personnages fantasmagoriques : ici, un équilibriste joufflu de Raymond Warren, là une fontaine de Stanley Lake, l’artiste coup de cœur 2012, plus loin, une sculpture de jardin de Michel Viala, une tête souriante, des tasses de Sophie-Ève Adam et bien d’autres empreintes laissées par la trentaine d’artistes qui fréquentent ce jardin.

Il règne en ces lieux une atmosphère magique que je retrouve chaque année et, cette fois encore, le charme a fait son œuvre. Je suis resté accroché à un petit nuage en céramique en essayant de comprendre pourquoi la terre est une matière si magique et pourquoi les céramistes sont des alchimistes qui nous envoûtent avec des secrets millénaires. Le nom du village y est sans doute pour quelque chose !

Sculpture de jardin de Stanley Lake (Photos : Jean-Pierre Fourez)

Pourquoi pas Céramystique ?

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: