Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Sutton -

Sutton accroche un conte de Noël dans ses vitrines

Paulette Vanier

Le 1er décembre, un premier segment d’Un conte à la fenêtre était affiché à Sutton. Déployé un jour à la fois et ce jusqu’au 24 décembre, ce conte mobile offrira aux Suttonnais et aux visiteurs l’occasion de déambuler dans les rues de 16 heures à minuit et de s’arrêter devant les vitrines illuminées des commerces participants pour y lire un nouveau chapitre.

Supporté par l’organisme D’arts et de rêves, le projet s’articule autour de la démarche de Patsy  van Roost, une artiste de Montréal qui s’investit depuis toujours dans l’espace public en créant des événements communautaires qui visent à favoriser les échanges, les rencontres inusitées et les liens entre voisins et passants. A également participé au projet, Marie Bilodeau, illustratrice d’Abercorn, qui a réalisé un calendrier de l’Avent dans lequel, chaque jour, l’adresse permettant de découvrir la suite du conte est dévoilée. Enfin, les écrivaines Marie Clark et Agathe Génois de Sutton ont œuvré à la rédaction proprement dite après une série de rencontres avec des élèves de l’école primaire ainsi qu’avec les sœurs Larouche, trois aînées qui en connaissent un bout sur l’histoire de Sutton, thème au cœur du conte.

 Patsy van Roost, « fée du Mile-End » et «  fée urbaine »

Cette Belge d’origine n’en est pas à ses premiers projets participatifs. À l’issue d’études en arts plastiques à l’université Concordia et en design d’événement à l’UQÀM, elle s’est rapidement investie dans des projets communautaires. Si elle s’est méritée le titre de « fée du Mile-End », puis de « fée urbaine », c’est grâce à son implication dans le quartier et la ville où elle vit, qu’elle cherche à faire connaître à l’aide de « dispositifs signalétiques » sérigraphiés, cousus, imprimés au pochoir ou étampés, attachés aux clôtures, enroulés autour des arbres, imprimés sur le trottoir et dans les vitrines, collés sur les murs et j’en passe. Aujourd’hui chargée de cours à l’école de design de l’UQÀM, elle n’en continue pas moins à mettre sur pied des événements artistiques participatifs et communautaires qui sont accueillis avec bonheur par la population.

Son premier conte de Noël mobile, elle l’a installé en 2010 dans 25 boîtes déployées sur des poteaux de l’avenue Mont-Royal. C’est ainsi que les divers segments d’En avant marche ! Un conte fabriqué de toutes pièces ont été déployés du 1er au 25 décembre sur un parcours allant de la rue Papineau au métro Mont-Royal.

Puis ce sera, en 2012, une adaptation de La petite fille aux allumettes de l’écrivain Hans Christian Andersen, qui sera découpée en 25 segments, lesquels seront affichés sur les portes d’autant de maisons du Mile-End choisies au hasard.

Écrit par Valérie Bossé et mis en œuvre par Patsy van Roost, le conte Le Décompte de Noël a également été déployé dans le Mile-End, cette fois sous la forme de segments déposés dans des boîtes à chaussures, lesquelles ont ensuite été installées dans la fenêtre de résidents du quartier qui ont accepté de l’allumer tous les soirs du 1er au 25 décembre 2015.

Enfin, en 2016, l’artiste urbaine met en place le projet Les portes qui s’ouvrent, un calendrier vivant de l’avent au cours duquel 23 familles ouvrent tour à tour la porte de leur maison à tous leurs voisins tous les soirs de décembre jusqu’à Noël.

Bref, Patsy van Roost fait des pieds et des mains pour contourner sa détestation avouée de la fête de Noël afin d’en faire le lieu de rencontre qu’elle était censée être à l’origine.

Un conte à la fenêtre restera dans les vitrines des commerces de Sutton jusqu’au 3 janvier 2021.

 

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: