Annonce
Annonce

RÉFLEXIONS DU MAIRE PELLETIER

L’Armandie planifie son avenir
Guy Paquin

 

Deux assemblées publiques plus tard, où en sont les réflexions de Réal Pelletier, maire de Saint-Armand, sur ce que devrait comporter le plan stratégique de développement que la Municipalité est à se donner ? Nous le lui avons demandé.

« Ce qui m’a beaucoup frappé c’est l’extrême préoccupation des gens pour l’environnement et une approche verte en matière de développement. Il y a le problème de la baie et des cyanobactéries, mais aussi le désir d’une agriculture verte, d’une vie rurale verte.

Vol13no4_fev_mars_2016_8« La jeune génération en fera l’enjeu central de ses orientations politiques. On ne peut pas passer à côté de cela. »

Les citoyens furent appelés à désigner des éléments tout à fait propres à Saint-Armand et qui distinguent le village des autres de la région. « Je retiens le refuge d’oiseaux migrateurs de Philipsburg. C’est vrai que c’est unique, propre à notre village. Il y a 28 de ces refuges en tout au Québec, beaucoup sur des îles du Saint-Laurent. Voilà un atout intéressant, dans le cadre d’un développement vert. »

Réal Pelletier sait que pour assurer la pérennité de notre école et une vitalité accrue pour tout Saint-Armand, l’arrivée de nouvelles jeunes familles est cruciale. Oui, mais où vont-elles faire leur nid, ces familles ?

« Je privilégie le secteur Philipsburg, pour aucune autre raison que c’est là qu’on offre, comme municipalité, le tout à l’égout et un réseau de distribution d’eau. Il reste encore un peu d’espace disponible pour du développement résidentiel dans ce secteur. Pas question de condos à 10 étages ni de rangées de petits bungalows tous pareils. Le résidentiel doit se fondre dans le paysage.

« Au Conseil, nous savons que l’espace disponible est limité et que si la demande s’accroissait, il faudrait demander un changement de zonage entre le prolongement de la 35 et Philipsburg. »

Et, moment poétique, Réal Pelletier souligne que nous sommes la seule municipalité de la région à porter un nom datant du régime français, issu de la seigneurie de Saint-Armand. Seigneurie qui ne fut jamais peuplée par les Français. À nos élus de s’assurer que le village se peuple davantage que la défunte seigneurie…

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: