Annonce
Annonce

RECONSTITUTION DE LA BATAILLE DE MOORE’S CORNER

La rédaction

Dans le cadre de la « Fête au village », le 12 septembre prochain, se tiendra une reconstitution de la bataille qui s’est déroulée le 6 décembre 1837 au cœur du village de Saint-Armand. Des figurants en costume d’époque et équipés d’armes traditionnelles nous feront revivre l’événement à compter de 13 heures, près de l’actuel terrain de pétanque. Soyez ponctuels, la bataille ne durant pas plus de 20 minutes, comme ce fut le cas en 1837 !

Après la reconstitution, vous pourrez participer à un concours de pétanque à 14 heures et au souper à base de maïs et de hot-dog qu’on servira au centre communautaire à compter de 16 heures. Le tout sera suivi de musique et de danse à compter de 18 heures.

La bataille

Le soir du 6 décembre 1837, un groupe de patriotes, sous le commandement du docteur Cyrille Hector Octave Côté, tente de rentrer en force au Bas-Canada depuis Swanton au Vermont, où ils s’étaient réfugiés. Parmi eux, se trouvait Julien Gagnon, cultivateur de la Pointe à la Mule, Pierre-Rémi Narbonne, peintre et huissier à Saint-Rémi et Saint-Édouard (qui sera pendu le 15 février 1839) ainsi que Robert Bouchette, un avocat de Québec, qui sera blessé lors de la bataille, puis emprisonné à Montréal. Ils sont pris en embuscade par quelques centaines de loyalistes du comté de Missisquoi, commandés par le capitaine O.J. Kempt, et les volontaires de Philipsburg, dirigés par Hiram Moore. La bataille, qui ne dure qu’une vingtaine de minutes, se déroule au centre du village, côté nord du pont, à l’angle du chemin Saint-Armand et du chemin Saint-Henri, devant la maison de Hiram Moore, où sont détenus temporairement les patriotes capturés. La plupart des autres battent en retraite de l’autre côté de la frontière, à Swanton.

Vol13n1_aout_sept_2015_5

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: