Annonce
Annonce

Le lac nous parle

La rédaction

Une nouvelle saison est à nos portes et lorsque vous lirez ces lignes, la baie Missisquoi sera peut-être gelée. En effet, la baie gèle en moyenne vers le 10 décembre,  même si au cours des dernières années on a vu des écarts assez prononcés : on l’a déjà vue geler le 1er décembre, mais parfois pas avant la mi-janvier.

Une étendue d’eau gèle rarement de part en part. Il existe ce qu’on appelle une ‘craque’ c’est-à-dire une fissure plus ou moins large où l’on peut voir l’eau. Cette fissure peut être située près de la rive ou au large. Il importe de la situer avant d’aller sur la glace, principalement si on y va en véhicule motorisé.

Quand  est-il sécuritaire d’aller sur la glace avec une auto ? Un indice : quand les pourvoyeurs commencent à s’affairer avec leur équipement. Ce sont des professionnels de la glace et, théoriquement, ils ne veulent rien perdre de leur équipement.

Autre point, la baie Missisquoi est un plan d’eau très peu profond. À l’étiage1 sa profondeur maximale est d’environ 4 mètres. On doit donc faire doublement attention et ne rien laisser sur la glace à notre départ parce qu’au printemps, tout ira au fond ou sur les rives. Et, surtout, pas de derby de démolition !

1– Étiage : niveau moyen le plus bas d’un cours d’eau

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: