Annonce
Annonce

Gaz de vaschiste

Remettre les pendules à l’heure
Pierre Lefrançois

Photo : Newcastle University, Angleterre

Contrairement aux prétentions de la ministre Nathalie Normandeau :

1)               les vaches rotent davantage qu’elles ne pètent ;

2)               les  éructations d’une vache n’émettent pas autant de gaz qu’un puits de gaz de schiste. En un an, elles en émettent 107 fois moins que les fuites récemment rapportées dans trois puits  déjà forés au Québec.

Rassurez-vous ; braves éleveurs de bovins et producteurs laitiers du pays d’ici : personne ne croit vraiment les propos de la ministre Normandeau voulant que vos bêtes seraient, de par leurs pets, des puits de gaz polluants.

Vous conserverez l’estime de la population tant que vous refuserez que l’on vienne forer sur vos terres dans le but de trouver du gaz de schiste.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: