Annonce
Annonce
- Des nouvelles du pôle de Bedford -

Appuis politiques à la revitalisation du pôle de Bedford

À la MRC comme à Québec et à Ottawa, les maires et la population ont des appuis.
Guy Paquin

En janvier 2022, les sept maires du pôle de Bedford (Bedford, Canton de Bedford, Notre-Dame de Stanbridge, Stanbridge Station, Saint-Armand, Pike River et Saint-Ignace de Stanbridge) ont pris connaissance du plan détaillé préparé par le cabinet conseil Raymond Chabot Grant Thornton pour la relance de la région. Ils l’amenderont et devront ensuite le présenter au public.

« C’est une étape cruciale, prévient Tania Szymanski, coordonnatrice au développement des communautés à la MRC Brome-Missisquoi. Il faut que les maires soient parfaitement transparents s’ils veulent restaurer la confiance du public. Si les citoyens et citoyennes s’impliquent dans le projet, tout le reste devient possible. Sinon, on ne va nulle part. »

Tania Szymanski explique que l’appui de la MRC prendra la forme de subventions à des projets précis grâce à l’argent du Pacte Brome-Missisquoi. « Nous pouvons aussi mettre de nos experts à contribution pour coordonner certains aspects du projet. »

 Soutien des deux députées

Pascale St-Onge

Notre députée fédérale, Pascale St-Onge, est ministre des sports et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec. Ça tombe bien : le pôle de Bedford est une région québécoise et il a bien besoin de développement.

« Ma porte est grande ouverte, précise-t-elle quand on lui demande comment elle voit le projet stratégique pour contrer la dévitalisation chez nous. J’ai déjà parlé avec certains maires et je trouve le projet super-intéressant. Mon rôle sera, avec mon équipe, de travailler sur des projets précis à l’intérieur du plan général, d’aider à formuler les projets et de guider vers les programmes de subventions et de soutien les plus aptes à mener au succès. Mon équipe de comté va aussi mettre l’épaule à la roue. Ma priorité sera d’aller à la rencontre des gens et de porter le ballon quand ce sera opportun. »

Isabelle Charest

De son côté, Isabelle Charest, notre députée provinciale, est ministre responsable de la Condition féminine, ministre déléguée à l’Éducation et membre du Comité ministériel des services aux citoyens. « Je suis là pour appuyer et accompagner les maires et le public dans la lutte à la dévitalisation du pôle, rappelle-t-elle. J’appuie le projet du comté sur les nouveaux modes d’accès à la terre. Le gouvernement actuel veut permettre le morcellement des terres et faciliter ainsi la venue de nouveaux agriculteurs. Dans le passé récent nous avons soutenu des projets destinés à offrir des loisirs aux jeunes, rendant ainsi la région plus attrayante. Le projet de piste de planche à roulettes (le pump track) de Bedford en est un exemple. »

Avec une MRC enthousiaste et deux députées-ministres comme anges-gardiennes, la revitalisation du pôle de Bedford a de puissants leviers. Reste aux maires à mobiliser le public.

 

 

 

C'est grâce à vos dons que nous pouvons continuer à produire de l'information locale, merci de nous aider!

Faire un don en ligne

  • Autre
  1. Le probleme .Le cout la multiplication des structures solidaires qui se nourriste entre elle au detriment des regions, la sructure de Viila Desrivieres dirigee par des gens locaux,doit etreexporter les usagers doivent payer pour les services selon leur capacite financiere. On doit enrichir les regions, et non les detruires appauvrir les residents. Il y a un. Conseil municipal. Qui doit vivre ,incendie,la voirie le scolaire l’arena les parcs basebal,tennis,manege,etc.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: