Annonce
Annonce

L’ARMANDIE PLANIFIE SON AVENIR

Pierre Lefrançois

 

Changements démographiques, économiques, culturels et climatiques obligent, la planification du développement d’un territoire commande de tenir compte d’une foule de données afin que les voies de développement choisies répondent adéquatement aux besoins et aux aspirations de ceux qui occupent ce territoire. Depuis quelques années, les élus de la région se sont engagés dans une démarche visant à identifier les voies qui permettront un développement souhaitable et durable. Pour ce faire, ils sont accompagnés, guidés et soutenus par l’équipe d’experts en développement rural du Centre local de développement (CLD) de Brome-Missisquoi.

Vol13no4_fev_mars_2016_7
Johanne Ratté

Selon Tania Szymanski, coordonnatrice et conseillère en développement rural au CLD, « consultation » et « appropriation » sont les deux mots clés :

« Pour nous, dit-elle, il importait que l’élaboration du plan stratégique de développement comporte un authentique effort de consultation de la population et que le tout débouche, pour son implantation, sur une réelle appropriation du projet par les citoyens ». C’est pourquoi le CLD a insisté pour que la démarche des municipalités inclue de véritables consultations publiques, puis que l’élaboration et la mise en œuvre du plan se fassent en toute transparence et avec la participation active des citoyens.

Sur les dix municipalités qui composent l’Armandie, sept ont déjà complété le processus et adopté un plan stratégique de développement (Bedford, Canton de Bedford, Stanbridge-Station, Pike River, Saint-Ignace, Notre-Dame-de-Stanbridge et Dunham), alors que l’opération est en cours dans les trois autres municipalités (Stanbridge East, Frelighsburg et Saint-Armand). Dans le cas de Saint-Armand, l’affaire est pratiquement bouclée et le plan final devrait être adopté sous peu.

Nous vous livrons ici l’essentiel de deux des plans stratégiques de ces municipalités, ceux de Saint- Armand et de Notre-Dame-de-
Stanbridge. Nous tâcherons de rendre compte des démarches des autres municipalités dans les prochains numéros. Chacun des textes qui suivent sont signés par un collaborateur ou une collaboratrice qui rend compte de la démarche qui a eu lieu dans sa municipalité. Nous espérons pouvoir faire de même pour les huit autres municipalités. Si l’exercice vous intéresse et si vous souhaitez raconter comment les choses se sont passées dans votre coin de pays, communiquez avec nous.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: