Annonce
Annonce
- Patrimoine -

Notre patrimoine

Jean-Pierre Fourez

De gauche à droite : Dominique Soulié, du Centre historique de Saint-Armand, Josiane Caillet et Charles Bury, du QAHN  (Photo : Jean-Pierre Fourez)

Notre patrimoine est riche et varié. L’abandonner, c’est comme perdre la mémoire. Le QAHN (Quebec Anglophone Heritage Network), organisme à but non lucratif, tente de sauver le patrimoine bâti et environnemental dans toute la région de l’Estrie.

Le 21 avril dernier, une rencontre organisée par le Centre historique de Saint-Armand avait lieu à la Légion canadienne, pour informer les citoyens des ressources existantes en matière de protection du patrimoine. Une douzaine de personnes étaient venues échanger avec des membres de ce réseau. Nous avons appris que, depuis plus de 20 ans, les municipalités disposaient d’un outil précieux qui leur confère de nombreux pouvoirs. Il s’agit du PIIA (Plan d’implantation et d’intégration architectural), qui peut couvrir la réparation, la rénovation, la conversion d’un édifice existant ou la construction d’un nouvel édifice. Le fait de se doter d’un PIIA permet d’avoir accès à de nombreux services techniques, juridiques et administratifs,  et d’obtenir éventuellement des subventions, d’être appuyé par des organismes nationaux (tels que le ministère de l’Environnement, la Commission des lieux et monuments historiques du Canada, le ministère de la Culture et des Communications, la Commission des biens culturels, etc.) Il y a tant de richesses à préserver… pourquoi la municipalité de Saint-Armand ne se doterait-elle pas d’un tel plan qui permettrait, en tout premier lieu, de procéder au recensement de notre patrimoine ?

Pour de plus amples renseignements sur le QAHN, téléphoner au : 819-564-9595, ou visitez leur site Internet à l’adresse : www.qahn.org

***

Aux dernières nouvelles, on apprend que la MRC Brome-Missisquoi  lance un programme d’aide-conseil à la restauration patrimoniale. Pour plus d’information, on peut se procurer un dépliant auprès de la municipalité ou encore contacter directement la MRC au 450-266-4900 (Nathalie Grimard, poste 242 ou Francis Dorion, poste 237).

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: