Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Notre-Dame-de-Stanbridge -

Le jardin pédagogique

Carole Dansereau

Ce printemps, des élèves de la classe de Mme Marie-Maude Auger ont plongé avec plaisir leurs mains dans la terre afin de concevoir, avec deux aînés passionnés de jardinage, des bacs de plantes comestibles que le 17 août dernier, ils présentaient aux participants de la Fête dans l’rang, cet événement rassembleur qui a lieu chaque année à Notre-Dame de Stanbridge.

Accompagnés de tous les élèves de l’école, ces ambassadeurs désignés auront le plaisir de dévoiler cet automne le nouveau jardin pédagogique intergénérationnel. Le personnel de l’école, la fabrique Notre-Dame-des-Anges, le comité des loisirs, le Comité de développement stanbridgeois et la municipalité ont décidé de collaborer à un projet où enfants, parents et aînés se réuniront autour de différentes activités liées au jardinage. Le jardin sera situé derrière l’église, sur le côté de la cour de récréation des élèves.

« Par ce projet, nous désirons accroître l’activité physique tant chez les enfants qu’auprès de l’ensemble des citoyens. Nous voulons également augmenter le plaisir de jardiner, de découvrir des plantes et des fines herbes peu connues, et de transformer en cuisine les produits de notre récolte », explique André Forte, réalisateur de Radio-Canada à la retraite. « En plus du travail de jardinage, nous désirons offrir différents ateliers et sorties dans notre milieu, où les enfants et les ainés vont apprendre à poser de simples petits gestes qui peuvent aider à contrer les changements climatiques. Par ce jardin, nous désirons également augmenter dans notre village la biodiversité. Nous croyons qu’un tel projet va renforcer le sentiment d’appartenance dans notre milieu et créer des liens intergénérationnels fort stimulants », ajoute ce passionné de jardinage et de cuisine.

Une demande d’aide financière

L’originalité de cette demande, présentée au gouvernement québécois dans le cadre du programme Municipalité amie des aînés (MADA), repose principalement dans le regroupement de trois organismes à but non lucratif (OBNL) provenant de trois municipalités différentes de notre région, soit Dunham avec la Récolte des Générations (expertise de cinq années dans la mise sur pied et l’animation de jardins horticoles intergénérationnels), Frelighsburg avec École-o-village (expertise depuis 2004 dans la mise sur pied d’un arboretum et de jardins pédagogiques à l’école Saint-François-d’Assise)  et Notre-Dame-de-Stanbridge avec  le Comité de développement stanbridgeois (expertise depuis 2003 de projets rassembleurs, dont la Fête dans l’rang) .

C’est ce dernier comité qui chapeaute le projet et propose de regrouper l’expertise de ces trois OBNL. Ses membres sont convaincus que la mise en commun des compétences et expériences des différentes personnes ressources dans la planification et l’animation des trois jardins, dans l’animation des ateliers sur l’écocitoyenneté ou dans celle des ateliers culinaires constituera un levier important dans sa mise sur pied. Nous espérons bien sûr que le comité de sélection voit les choses de la même manière !

Un automne bien rempli se profile donc dans la municipalité de Notre-Dame-de-Stanbridge !  Si vous passez dans notre beau coin de pays, n’hésitez pas à venir nous aider ! Pelles, bêches, râteaux sont au rendez-vous. Plaisir assuré !

 

 

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: