Annonce
Annonce

Le chant des frontières : une tradition qui s’instaure

Robert Trempe

La deuxième édition du festival Le Chant des frontières s’annonce déjà. L’événement se tiendra le samedi 1er octobre à l’église Notre-Dame-de-Lourdes de Saint-Armand.

L’année dernière, nous accueillions plus de 400 personnes venues chanter et entendre chanter. Sept chorales avaient participé (qui ont toutes demandé à revenir cette année), et nous avons refusé plusieurs demandes de participation par des chorales qui trouvent la formule très intéressante ; en effet, il ne s’agit pas d’un concours mais d’une soirée pour se faire plaisir !

Le comité organisateur* a décidé de varier un peu la formule pour 2005. Ce sera donc un rassemblement de chorales et de groupes musicaux. La chorale de Saint-Armand (dont les membres résident aussi à Bedford et à Philipsburg) reviendra cette année et accueillera trois nouvelles chorales et trois groupes musicaux. Vous serez surpris ! ! !

Les membres des chorales ou des groupes musicaux arrivent dans l’après-midi. Pour plusieurs, c’est un premier contact avec Saint-Armand, ou même avec la région. En effet, certains participants viennent cette année encore de Montréal, Laval, Sherbrooke et de plus loin encore. Le comité organisateur reçoit ces personnes à un goûter et la soirée commence à 19 h 30. Elle se terminera un peu avant 23 h. Tous les profits sont remis aux fabriques de Saint-Armand et Philipsburg.

Grâce au soutien financier de nos commanditaires et de la municipalité de Saint-Armand et à l’implication des gens du milieu, nous pouvons offrir cette soirée qui démontre le dynamisme de notre région. Nous pouvons également offrir de très beaux prix de présence !

Après le Festival des films … du monde de Saint-Armand, en septembre, c’est donc le festival Le Chant des frontières, en octobre. Et, le croirez-vous, nous sommes déjà à organiser la troisième édition de l’événement pour le 7 octobre 2006. C’est une tradition qui s’instaure !

*Louis Arpin, Marie Dubé, Hélène Duperron, Rita Dupont, Carmen Larocque,

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: