Annonce
Annonce
- Des nouvelles de Saint-Armand -

Fibre optique

Pierre Lefrançois

Bien que plusieurs résidences de Saint-Armand, y compris du secteur Phillipsburg, soient déjà reliées au réseau de fibre optique qu’IHR Télécom est en train de déployer dans la région, aucun signal n’y circule encore, au grand dam des citoyens qui apprécieraient une bonne connexion Internet en ces temps de confinement.

Selon les explications fournies par Étienne Gingras, de la Société de développement de Saint-Armand, les retards sont principalement le fait de l’inconstance de Bell Canada pour l’émission des permis autorisant l’installation de la fibre sur ses poteaux et la lenteur dont fait preuve Hydro-Québec pour remplacer ou consolider les poteaux qui doivent l’être. « Pour que le projet respecte le calendrier prévu, explique-t-il, il faudrait que chaque retard soit justifié par les acteurs qui en sont responsables. Malheureusement, je ne crois pas qu’IHR dispose des leviers adéquats pour mettre la pression nécessaire sur Bell et Hydro. Selon moi, seuls les élus peuvent maintenir la pression sur ces organismes. Québec peut le faire auprès d’Hydro-Québec, sa société d’État, tandis qu’Ottawa a un certain ascendant sur Bell Canada par le biais du CRTC. »

Étienne Gingras fait remarquer qu’il est « ridicule que la procrastination de ces deux sociétés nous prive d’un réseau de fibre optique dont nous aurions bien besoin en ce moment. »

Messieurs les premiers ministres Legault et Trudeau, mesdames les députées Charest et Bessette, Étienne Gingras a certainement un bon point : vous êtes en position d’aider les citoyens de Brome-Missisquoi à faire cesser cette mascarade honteuse. Les deux gouvernements que vous représentez ont mis près de 20 millions d’argent public dans un projet qui piétine sans raison valable. Vous pouvez faire respecter la loi. Vous pouvez secouer la nonchalance et la mauvaise foi des gestionnaires de ces deux sociétés.

 

 

  1. Pour ce qui est de Bell depuis le début de ce projet on entend parler des délais à recevoir les autorisations et ça ressemble vraiment à de l’obstruction systématique …. pour Hydro Québec difficile à comprendre ou tout simplement irresponsable de leur part si ils procastinent à qui mieux mieux .
    Il est temps même dépassé le temps pour nos élues de mettre ces 2 mauvais joueurs au pas et que ce projet prenne sa pleine vitesse

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Répondre à Jean-Pierre Roy Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: