Annonce
Annonce
- Les Mères au front -

Débat électoral en vue en septembre

La crise sanitaire nous a révélé que nous n’étions pas prêts à y faire face. Que pouvons-nous apprendre de cette expérience pour mieux nous préparer aux crises déjà à nos portes : la climatique et celle de la biodiversité ?

Ici même dans notre région, nous voyons des signes que quelque chose cloche. Nous avons dû faire face au cours des dernières années à une sécheresse sans précédent. Nos hivers sont transformés et affectent la saison touristique. Le réchauffement nous a apporté les tiques, un problème de santé publique important. Les agriculteurs sont confrontés à des extrêmes de température.

À l’image de la pandémie, la crise climatique a des effets qui touchent toutes les facettes de nos vies. Elle affecte notre santé et notre capacité à nous nourrir, sans oublier la biodiversité qui est menacée.

Une étude parue récemment indique que, en 2040, il pourrait y avoir jusqu’à vingt jours de température à 32 °C, comparativement à trois il y a une décennie. Ces chaleurs extrêmes contribuent à accroître le nombre de décès prématurés, sans compter qu’elles ne touchent pas seulement les populations vulnérables ou les personnes aînées (d’ailleurs les trentenaires d’aujourd’hui sont les aînés de demain), mais aussi les travailleurs de la construction, de la voirie, ainsi que tous ceux et celles qui travaillent à l’extérieur durant l’été et qui sont de plus en plus affectés par les coups de chaleur.

En parler toujours plus

Les élections provinciales qui se tiendront le 3 octobre prochain fournissent une occasion en or de réfléchir à l’avenir que nous voulons pour le Québec.

Nous, une coalition composée de Mères au Front et ses alliés(-es) des Cantons de l’Est et de Solidarité Environnement Sutton, prenons donc la plume dans Le Saint-Armand pour annoncer que nous travaillons déjà à organiser un débat électoral sur l’environnement dans la semaine du 18 au 25 septembre. Grâce au soutien de l’organisme Vire au vert* (une initiative de mobilisation citoyenne), ce débat non-partisan entre des candidates et candidats du comté de Brome-Missisquoi nous permettra de connaître la vision de leur parti respectif face aux enjeux climatiques auxquels nous faisons face dans la région et au Québec.

Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre quatre ans de politiques irresponsables vis-à-vis l’environnement. La tenue d’un débat public sur ces enjeux contribuera à alerter les candidates et candidats sur les attentes de la population. Les électeurs et électrices pourront ainsi faire un choix éclairé pour leur avenir et celui de leurs enfants face à cette urgence climatique. Il existe des solutions.

Sylvie Beauregard, mère au front des Cantons de l’Est pour Malika, Alexane, Éloi, Raphie, Mirko, Milan et Béa
Éliane Crématy, mère au front des Cantons de l’Est pour tous les enfants et les jeunes du monde
Marie-Andrée Foucreault-Therrien, mère au front des Cantons de l’Est pour Gabrielle, Raphaelle, Marie-Soleil et Audrey
Hélène Gratton, mère au front des Cantons de l’Est pour Olivier, Catherine et Gustave
Carole Lebel, mère au front des Cantons de l’Est pour Audrey, Charles, Jake, Damien, Wyatt, Belle et Logan
Sylvie Berthiaume et Linda Boisclair, Solidarité pour l’environnement de Sutton

*https://www.vireauvert.org

 

 

C'est grâce à vos dons que nous pouvons continuer à produire de l'information locale, merci de nous aider!

Faire un don en ligne

  • Autre

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: