Annonce
Annonce
- Santé -

À votre santé !

Lise Pagé, B. Sc. inf.

Qui n’a jamais pris un verre de trop malgré ses bonnes résolutions ? Et voilà, la magie de Noël se transforme en gueule de bois : mal au « cœur », mal à la tête, mal aux cheveux…mal, mal,  ma !

La déshydratation et, par conséquent,  le déséquilibre des électrolytes (sodium/potassium) amène ces malaises. Certaines personnes compatissantes suggéreront, pour soulager ces symptômes, de prendre jus de tomate et bière, d’autres diront qu’il n’y a rien de mieux qu’une petite soupe Lipton avec des biscuits soda. Mais que faire ?

Suivant la nature et la gravité des symptômes, deux étapes sont à suivre. Lorsqu’il y a déshydratation légère causée par la nature même de l’alcool et de sa quantité qui se manifeste par des nausées, la sécheresse de la bouche et la soif intense, il est de bon aloi de se réhydrater en prenant de l’eau, des jus de fruit ou de légume, ou de la soupe. En boire souvent et en petites quantités à la fois. Si la déshydratation est plus importante (plus de deux à trois vomissements), on doit alors corriger le déséquilibre électrolytique par des solutions de réhydratation vendues en pharmacie telles que Pédialyte ou Gastrolyte. On peut aussi se concocter une petite solution-maison faite de 600 ml d’eau bouillie durant une minute, 360 ml de jus d’orange non sucré et d’une demi-cuillérée à thé de sel. Boire 2 à 3 c. à soupe toutes les 15 à 20 minutes s’il y a des vomissements. Augmenter la quantité et la fréquence graduellement lorsque les vomissements cessent.

Quelqu’un, je ne me souviens plus s’il s’agissait d’une grand-mère sympathisante, d’un buveur exaspéré ou d’un père Noël amusé, m’a confié une petite potion magique de récupération : 10 onces d’eau bouillie, 2 c. à soupe de jus de citron, 2 c. à souple de sirop d’érable et un peu de poivre de Cayenne. Vous pourrez ainsi danser et vous amuser au jour de l’An ! ! ! À prendre quand la tempête stomacale s’est apaisée. Bonne chance et que se poursuive la magie des Fêtes.

Laisser un commentaire

Nous n’acceptons pas les commentaires anonymes et vous devez fournir une adresse de courriel valide pour publier un commentaire. Afin d’assumer notre responsabilité en tant qu’éditeurs, tous les commentaires sont modérés avant publication afin de nous assurer du respect de la nétiquette et ne pas laisser libre cours aux trolls. Cela pourrait donc prendre un certain temps avant que votre commentaire soit publié sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avez-vous lu?
Consulter un autre numéro: